Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Un entrepreneur de 47 ans tué dans sa voiture à Furiani
1 photo disponible

Un entrepreneur de 47 ans tué dans sa voiture à Furiani


Calvi

Par

Le 17 Septembre 2019


La victime, qui avait été jugée et relaxée en septembre 2018 dans une affaire de cache d'armes remontant à 2014 dans laquelle deux hommes ont, en revanche été condamnés, a été découverte gisant au volant de son véhicule en début de matinée par un riverain.
L'alerte était aussitôt donnée.
Les premières investigations permettaient d'établir que l'homme visé était Icham Saffour, connu pour conduite sans permis et pour avoir été relaxé dans cette affaire de caches d'armes - pour laquelle il avait fait 3 mois de prison préventive - ainsi que le rappelait sur place Caroline Tharot, la procureure de la République de Bastia.


A l'heure où sur le terrain l'on procédait à la recherche de tous les éléments susceptibles d'orienter l'enquête ouverte pour assassinat confiée au service régional de police judiciaire, les questions que l'on se posait, au-delà du mode opératoire du ou des tueurs, était de savoir si l'élimination de Icham Saffour était due à ses activités professionnelles où à ses relations avec les deux hommes condamnés dans l'affaire de la cache d'armes : Jean-Angelo Guazzelli, membre présumé de "La Brise de Mer", et un autre prévenu, Christophe Andreani, qui avaient écopé respectivement à 10 ans et 8 ans de prison pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un crime".
Icham Saffour, contre lequel avait été requis 7 ans d'emprisonnement, avait été relaxé dans cette affaire.
Peu après les faits, un véhicule s'embrasait à l'échangeur des Collines de Furiani…


Dans l'après-midi on apprenait que la JIRS de Marseille, spécialisée en matière de lutte contre la criminalité organisée et la délinquance financière dans des affaires présentant une grande complexité.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée Fiume’Ziku Night, Samedi 15 Février au Domaine Alzipratu de Zilia

Le 14 Février 2020

La 2e édition de "Fiume'Ziku Night" au profit de l'Association Huntington Corse Maladies Neurodégénératrices (AHCMN) se déroulera le samedi 15 février à partir de 18h30 au Domaine Alzipratu à Zilia.

Radio Calvi Près de 500 personnes à Calvi pour l'inauguration et la présentation de la liste "Ensemble pour Calvi - Oghje pè dumane"

Le 14 Février 2020

C'est en présence d'une foule immense, estimée à près de 500 personnes, qu'a eu lieu ce jeudi soir à Calvi l'ouverture officielle de la permanence de la liste « Ensemble pour Calvi – Oghje pè dumane » conduite par le maire sortant Ange Santini. Une inauguration chargée d'émotion avec deux portraits des regrettés Jean-Toussaint Guglielmacci et Alain-Charles Astolfi dévoilés, avant la présentation de chacun des 31 candidats de la liste.

Radio Calvi Municipales : Éric Simoni dévoile la liste " Pè Bastia "

Le 14 Février 2020

Le docteur Eric Simoni et ses 42 colistiers se sont rassemblés jeudi soir à la salle des congrès du Théâtre de Bastia pour présenter leur démarche aux bastiais. Devant près de 300 personnes " Pè Bastia " a dévoilé les noms de la liste nationaliste.

Radio Calvi Municipales. Filippo De Carlo, candidat à Bastia dans le but de " créer un électrochoc"

Le 14 Février 2020

Filippo de Carlo, la tête de la liste "Bastia forza Nova", n'est pas le seul candidat à se présenter pour la première fois à Bastia, mais il est sans doute un visage peu connu de la politique "traditionnelle". Ce jeune restaurateur de 33 ans, qui mêne une campagne peu ordinaire, a décidé de se présenter à l'élection municipale de Bastia : "pour créer un électrochoc" auprès des tenants "d'une classe politique déconnectée".
Il veut rompre avec "un système archaïque aux pratiques hallucinantes" peu représentatif, selon lui, des citoyens.

Radio Calvi Bastia : nouveau rassemblement de protestation du collectif des infirmiers libéraux

Le 14 Février 2020

Le collectif des infirmiers libéraux corses s'est à nouveau rassemblé ce jeudi 13 février sur la place Saint Nicolas à Bastia pour protester contre la modification de leur convention avec la CPAM et la mise en place de bilans de soins infirmiers (BSI) à remplir en ligne.

Radio Calvi
Autres actualités :