Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Méridionale : Mobilisation de la CGT et du STC à Bastia. Le Girolata bloqué à Ajaccio
1 photo disponible

Méridionale : Mobilisation de la CGT et du STC à Bastia. Le Girolata bloqué à Ajaccio


Calvi

Par

Le 26 Février 2019


« Dans quelques mois la compagnie risque de disparaitre pratiquement du paysage insulaire et continental. 500 emplois sont menacés » déclare Fabrice Murati délégué CGT à la CMN.
« Historiquement depuis des décennies, la délégation de service public a été effectuée conjointement par La Méridionale et Corsica Linea, anciennement SNCM puis MCM. Ce modèle permettant aux 2 compagnies d’être positionnées à 2 sur les ports principaux de Bastia et Ajaccio et de se partager les ports secondaires comme Propriano, L’Ile Rousse et Porto Vecchio, un équilibre qui permet de maintenir les emplois dans les 2 sociétés et d’éviter tout monopole qui serait une catastrophe pour la Corse, aux plus anciens de se rappeler avant 1976 date de la création de la délégation de service public maritime sur la Corse ».


Et pour la CGT, le processus d’appel d’offre entamé ne permet pas de retrouver cet équilibre historique en raison de l’absence d’un partenariat entre les 2 compagnies délégataires. « CMN et Corsica Linea se sont livrées une véritable bataille navale en répondant chacune de leur coté » explique Fabrice Murati, « A cette heure, le personnel de La Méridionale, marins et sédentaires, en fait les frais, en étant, d’ores et déjà, absent sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano. Aussi nous demandons aux intéressés de se réunir au plus vite autour d’une table afin de trouver les solutions adéquates pour préserver l’intérêt général et d’éviter une casse sociale sans précédent au sein de notre compagnie ».

De son coté, Jean-Pierre Battestini, secrétaire départemental de l’UD CGT de la Haute-Corse dénonçait « la main mise du patronat corse avide de toujours plus de profits, sur l'économie insulaire et le transport maritime ».
« Aujourd’hui il faut que nous soyons tous unis pour faire front et défendre les acquis obtenus après des années de combat. Ce matin il y a non seulement la CGT, mais aussi le STC, des représentants des Jeunes Agriculteurs et des transporteurs qui ne font pas partie du consortium de Corsica Linea ».
Présents aussi sur place des salariés STC ont symboliquement, décroché du mat le drapeau de la compagnie pour y accrocher celui du syndicat nationaliste. « On est aux cotés de nos collègues de la CGT car nous avons nous aussi lancé un mot d’ordre de grève. On sera un peu plus nombreux demain matin à l’arrivée du Piana à Bastia » soulignait Jean-Richard Campilli, délégué STC au comité d’entreprise de la CMN. «Aujourd’hui on a le sentiment que la direction veut se désengager de la Corse. Sauf à faire un geste fort, la direction de la compagnie nous donne vraiment cette impression. Nous avons une réunion demain à Marseille mais j’imagine qu’il n’y aura pas de grandes nouvelles annoncées ». On notait aussi la présence ce lundi matin sur le port de commerce de Bastia des partis politiques comme le PCF ou le MCD.


La grève, initiées par les deux syndicats CGT et STC est en tout cas bien suivie. Le Girolata est bloqué à Ajaccio et Le Kalliste à Marseille. Si sur le Piana, aucun gréviste n’est pointé, c’est tout simplement parce que les syndicats veulent le faire rentrer sur Bastia pour pouvoir le bloquer. Par contre les syndicats n’entendent pas bloquer ou entraver le départ des bateaux des autres compagnies ou de bloquer les ports.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Soirée Fiume’Ziku Night, Samedi 15 Février au Domaine Alzipratu de Zilia

Le 14 Février 2020

La 2e édition de "Fiume'Ziku Night" au profit de l'Association Huntington Corse Maladies Neurodégénératrices (AHCMN) se déroulera le samedi 15 février à partir de 18h30 au Domaine Alzipratu à Zilia.

Radio Calvi Près de 500 personnes à Calvi pour l'inauguration et la présentation de la liste "Ensemble pour Calvi - Oghje pè dumane"

Le 14 Février 2020

C'est en présence d'une foule immense, estimée à près de 500 personnes, qu'a eu lieu ce jeudi soir à Calvi l'ouverture officielle de la permanence de la liste « Ensemble pour Calvi – Oghje pè dumane » conduite par le maire sortant Ange Santini. Une inauguration chargée d'émotion avec deux portraits des regrettés Jean-Toussaint Guglielmacci et Alain-Charles Astolfi dévoilés, avant la présentation de chacun des 31 candidats de la liste.

Radio Calvi Municipales : Éric Simoni dévoile la liste " Pè Bastia "

Le 14 Février 2020

Le docteur Eric Simoni et ses 42 colistiers se sont rassemblés jeudi soir à la salle des congrès du Théâtre de Bastia pour présenter leur démarche aux bastiais. Devant près de 300 personnes " Pè Bastia " a dévoilé les noms de la liste nationaliste.

Radio Calvi Municipales. Filippo De Carlo, candidat à Bastia dans le but de " créer un électrochoc"

Le 14 Février 2020

Filippo de Carlo, la tête de la liste "Bastia forza Nova", n'est pas le seul candidat à se présenter pour la première fois à Bastia, mais il est sans doute un visage peu connu de la politique "traditionnelle". Ce jeune restaurateur de 33 ans, qui mêne une campagne peu ordinaire, a décidé de se présenter à l'élection municipale de Bastia : "pour créer un électrochoc" auprès des tenants "d'une classe politique déconnectée".
Il veut rompre avec "un système archaïque aux pratiques hallucinantes" peu représentatif, selon lui, des citoyens.

Radio Calvi Bastia : nouveau rassemblement de protestation du collectif des infirmiers libéraux

Le 14 Février 2020

Le collectif des infirmiers libéraux corses s'est à nouveau rassemblé ce jeudi 13 février sur la place Saint Nicolas à Bastia pour protester contre la modification de leur convention avec la CPAM et la mise en place de bilans de soins infirmiers (BSI) à remplir en ligne.

Radio Calvi
Autres actualités :