Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La destruction des terrasses des bars de la place de Porto-Vecchio marque la fin d’une époque
1 photo disponible

La destruction des terrasses des bars de la place de Porto-Vecchio marque la fin d’une époque


Calvi

Par

Le 11 Février 2019


Et les souvenirs sont remontés à la surface avec une certaine nostalgie, dans les discours de ceux qui sont nés à Porto-Vecchio ou qui l’ont connu depuis au moins 50 ans en arrière.

Beaucoup d’événements ont été évoqués dans les conversations, tour à tour des anecdotes de la vie porto-vecchiaise, avec comme toile de fond le sentiment du « vivre ensemble », l’évocation de personnes trop tôt disparues et qui étaient plus connues par leurs surnoms que par leurs noms. A l’époque, les anciens qui avaient beaucoup d’humour, avaient pour habitude de surnommer les gens par rapport à leur trait de caractère ou leur apparence physique.

Une riveraine nous a expliqué que sur la place de la République, les voitures se garaient, c’était un parking d’où les pompiers eux-mêmes tiraient le feu d’artifice le 14 Juillet, où le bonhomme en paille du Ludareddu était brûlé le 31 Juillet ; il y avait une activité artisanale avec des exposants réguliers, des peintres avec leurs chevalets, des vendeurs de ballons et de roses qui déambulaient tout autour de la place, des chanteurs occasionnels, des bals, des courses en sac à la St Jean etc……

Puis peu à peu les réglementations ont fait disparaître toutes ces activités, un jet d’eau a surgi au milieu de cette place qui a cessé d’être un parking. Il a fonctionné peu de temps, c’était le grand plaisir des enfants qui y trempaient leurs pieds, mais aussi la bête noire des services d’entretien qui au petit matin retrouvaient la place envahie d’eau savonneuse et moussante, du fait des incivilités de certains qui au cours de la nuit avaient vidé du shampoing dans la fontaine…..

Une autre habitante de la ville se rappelle aussi que les terrasses des bars ont commencé à s’étaler lorsque les voitures n’ont plus eu le droit de stationner, et elle a évoqué les anciens noms des bars de la place : « Il y avait chez Minette (actuellement le Bon Coin), le Tout Va Bien (Shanka Bar), les Beaux-Arts et le Franco-anglais (Bel Ombra). Puis le Glacier de la Place a ouvert remplaçant la Société Générale. La population des hameaux autour de la ville, venait à la banque, faisait réparer leur télé chez Marco Mela, allait chez le cordonnier, achetait leur viande chez Paul Bichet, chez Francis Cucchi, leur pain chez Pietri (place de l’église) ou chez Mallaroni.
Avec le problème du stationnement, Mallaroni a déménagé, Paul Bichet aussi, les cordonniers ont fermé, les banques et la poste, ainsi que de nombreux commerces, les épiceries « chez Jeannette », chez Mme Forconi, etc…. »

Autant de noms qui ravivent une mémoire attendrie, en pensant à tous ces gens que l’on ne rencontre plus ou de moins en moins, au détour d’une allée de supermarché.

Ces jours-ci le démontage et découpage de toutes les structures des bars installées depuis des années sur la place a provoqué un choc visuel, tant la population s’y était habituée. Et c’est toute une période de rencontres diverses, et de fêtes, souvent tardives qui vont à leur tour, pendant quelques années, faire partie des souvenirs dans la tête de ceux qui y ont participé.

La ville de Porto-Vecchio doit se tourner vers l’avenir, elle le fait dans la douleur d’un accouchement de modernisme aussi bien dans les structures des rues nouvellement pavées, que dans les devantures de magasins ou terrasses de bars rénovées selon les nouvelles réglementations. Ce modernisme va côtoyer les anciens bâtiments et immeubles existants qui contribueront fort heureusement à faire perdurer le caractère historique de la haute ville de Porto-Vecchio, dans l’espoir que ces deux aspects de la ville la conduisent vers une fréquentation et une attractivité en progression, pour le bien de tous.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Curbara et Santa-Reparata-di-Balagna rouvrent leurs écoles

Le 05 Juin 2020

Les écoles du RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) de Curbara Santa-Reparata-di-Balagna ont rouvert les portes des écoles ce jeudi 4 juin. Environ une vingtaine d’élèves ont répondu présents à ce retour en classe.

Radio Calvi Don du sang : deux collectes à Calvi pour reconstituer les stocks

Le 05 Juin 2020

Face à l'urgence, dans le cadre d'une campagne nationale qui se déroulera du 8 juin au 11 juillet, l'Association des Donneurs de Sang Calvi-Balagne organise deux collectes exceptionnelles les mercredi 10 et jeudi 11 juin au Complexe Sportif Calvi-Balagne

Radio Calvi SC Bastia en National : «avancer avec prudence, ne pas faire n’importe quoi »

Le 05 Juin 2020

On ne pourra pas reprocher aux dirigeants du SC Bastia de ne pas communiquer. Pas moins de 4 conférences de presse en moins d’un mois. On ne s’en plaindra pas d’autant que les explications fournies à chacune d’elles sont claires, précises, lisibles.

Radio Calvi Haute-Corse : épisode de vent fort annoncé. Emploi du feu interdit.

Le 05 Juin 2020

Les services de Météo France prévoient une dégradation des conditions météorologiques pour un épisode de vent fort sur le département pouvant générer un risque important d’incendie. L’usage du feu est, dans ces conditions, interdit dans tout le département de Haute-Corse du vendredi 5 juin au samedi 6 juin inclus.

Radio Calvi Coronavirus : les quatre scénarios probables du Conseil Scientifique

Le 05 Juin 2020

"Deux semaines après la sortie du confinement, il est encore un peu tôt pour avoir une vision stabilisée sur l’évolution de la situation sanitaire mais on peut considérer que le niveau de circulation du virus est limité avec une situation contrôlée" écrit le Conseil scientifique.
"Le rôle du Conseil scientifique est de prévoir et d’anticiper les différents scénarios possibles et d’anticiper l’évolution de l’épidémie dans les semaines et mois à venir.
Dans l'avis diffusé ce jeudi, le Conseil scientifique affirme "qu’un nouveau confinement généralisé n’est pas souhaitable ni probablement acceptable considérant les enjeux sanitaires, sociaux et économiques. Il est donc essentiel de tout faire pour éviter une telle situation d’échec.
Pour préparer, la France à la suite de l’épidémie et en diminuer les conséquences, le Conseil scientifique a établi 4 scénarios probables prenant en compte la situation actuelle et les connaissances acquises depuis le début de l’épidémie : une épidémie sous contrôle, un ou des clusters critiques signes d'une reprise locale de l'épidémie, une reprise diffuse et à bas bruit de l'épidémie et une épidémie qui atteint un stade critique.
Ces scénarios permettent d’établir et de proposer des mesures à prendre dans chacune de ces situations. Les mesures doivent être élaborées dès maintenant pour anticiper et être opérationnelles lorsque cela sera nécessaire.
Les conclusions du Conseil Scientifique.

Radio Calvi
Autres actualités :