Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La Collectivité de Corse dénonce les conséquences du projet de loi Blanquer
1 photo disponible

La Collectivité de Corse dénonce les conséquences du projet de loi Blanquer


Calvi

Par

Le 07 Février 2019


« La réforme Blanquer va aboutir à l’éviction du corse de l’école publique. »
Sur un ton ferme, Vannina Buresi, présidente de la commission ad hoc sur la réflexion autour des politiques publiques de la langue corse a donné le ton, ce mercredi à l’occasion d’une conférence de presse qui s’est déroulée à l’Hôtel de Région.
En présence d’une vingtaine d’enseignants investis dans les filières bilingues, de Jean-Guy Talamoni, président de l’assemblée de Corse et Petru-Antò Tomasi, leader du groupe « Corsica Libera », de plusieurs syndicats (STC, SNALC, SGEN-CFDT), de représentants de l’ESPE, l’inquiétude est palpable.


Il faut dire qu’avec le projet de loi Blanquer qui inclut la future réforme du lycée et du baccalauréat à compter de 2020, la langue corse en prend un sacré coup. « Nous avions déposé une motion, en octobre dernier, explique l’élue, elle avait été votée à une large majorité mais nous ignorions réellement, à l’époque, en quoi consistait cette réforme. Les Basques nous ont informés, ce week-end des tenants et aboutissants de cette réforme. Ils avaient prévu de donner une conférence de presse ce mercredi, le contact a été pris avec les Occitans et les Bretons pour une conférence de presse, donnée le même jour mais pas forcément à la même heure. Nous avons élargi la nôtre, justifiant qu’avec cette réforme, la langue corse serait en péril. »

Le coefficient de l’option corse passe de 2 à 0,6 au bac
La dite réforme, à laquelle une autre de l’ESPE également préjudiciable prévoit, en effet, la possibilité de choisir l’enseignement optionnel du corse en LVC. Mais l’option corse voit, dans le même temps, son coefficient pour le bac passer de 2 à 0,6 alors que, dans le même temps, l’option langues et cultures de l’Antiquité conserve le coefficient 2. « Comment peut-on croire qu’un élève suivra un enseignement supplémentaire de 3 heures hebdomadaire pour un coefficient dérisoire de 0,6 ? Sachant, en outre, qu’il sera impossible de cumuler l’option corse avec une autre option. »
Une délégation de la CdC a pris contact avec Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale en vue d’une rencontre.
« À ce jour, nous n’avons pas encore reçu de réponse, constate Vannina Buresi. Un sujet brûlant qui figurera à l’ordre du jour de la prochaine session de l’Assemblée de Corse les 21 et 22 février prochains…



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Curbara et Santa-Reparata-di-Balagna rouvrent leurs écoles

Le 05 Juin 2020

Les écoles du RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) de Curbara Santa-Reparata-di-Balagna ont rouvert les portes des écoles ce jeudi 4 juin. Environ une vingtaine d’élèves ont répondu présents à ce retour en classe.

Radio Calvi Don du sang : deux collectes à Calvi pour reconstituer les stocks

Le 05 Juin 2020

Face à l'urgence, dans le cadre d'une campagne nationale qui se déroulera du 8 juin au 11 juillet, l'Association des Donneurs de Sang Calvi-Balagne organise deux collectes exceptionnelles les mercredi 10 et jeudi 11 juin au Complexe Sportif Calvi-Balagne

Radio Calvi SC Bastia en National : «avancer avec prudence, ne pas faire n’importe quoi »

Le 05 Juin 2020

On ne pourra pas reprocher aux dirigeants du SC Bastia de ne pas communiquer. Pas moins de 4 conférences de presse en moins d’un mois. On ne s’en plaindra pas d’autant que les explications fournies à chacune d’elles sont claires, précises, lisibles.

Radio Calvi Haute-Corse : épisode de vent fort annoncé. Emploi du feu interdit.

Le 05 Juin 2020

Les services de Météo France prévoient une dégradation des conditions météorologiques pour un épisode de vent fort sur le département pouvant générer un risque important d’incendie. L’usage du feu est, dans ces conditions, interdit dans tout le département de Haute-Corse du vendredi 5 juin au samedi 6 juin inclus.

Radio Calvi Coronavirus : les quatre scénarios probables du Conseil Scientifique

Le 05 Juin 2020

"Deux semaines après la sortie du confinement, il est encore un peu tôt pour avoir une vision stabilisée sur l’évolution de la situation sanitaire mais on peut considérer que le niveau de circulation du virus est limité avec une situation contrôlée" écrit le Conseil scientifique.
"Le rôle du Conseil scientifique est de prévoir et d’anticiper les différents scénarios possibles et d’anticiper l’évolution de l’épidémie dans les semaines et mois à venir.
Dans l'avis diffusé ce jeudi, le Conseil scientifique affirme "qu’un nouveau confinement généralisé n’est pas souhaitable ni probablement acceptable considérant les enjeux sanitaires, sociaux et économiques. Il est donc essentiel de tout faire pour éviter une telle situation d’échec.
Pour préparer, la France à la suite de l’épidémie et en diminuer les conséquences, le Conseil scientifique a établi 4 scénarios probables prenant en compte la situation actuelle et les connaissances acquises depuis le début de l’épidémie : une épidémie sous contrôle, un ou des clusters critiques signes d'une reprise locale de l'épidémie, une reprise diffuse et à bas bruit de l'épidémie et une épidémie qui atteint un stade critique.
Ces scénarios permettent d’établir et de proposer des mesures à prendre dans chacune de ces situations. Les mesures doivent être élaborées dès maintenant pour anticiper et être opérationnelles lorsque cela sera nécessaire.
Les conclusions du Conseil Scientifique.

Radio Calvi
Autres actualités :