Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Conflit à L’ADAPEI 2A : Les personnels réclament le départ de la directrice
1 photo disponible

Conflit à L’ADAPEI 2A : Les personnels réclament le départ de la directrice


Calvi

Par

Le 07 Juin 2018


Mercredi matin, les salariés sont montés au créneau et ont décidé, d’un commun accord, de cesser toute activité compte tenu des conditions déplorables dans lesquelles ils travaillent. Les délégués syndicaux ont aussitôt réuni le personnel pratiquement au grand complet qui a participé au rassemblement devant le siège social « U Licettu.» La tension règne donc depuis quelques jours au sein de cette association qui a déjà connu problèmes il y a quelques jours (incendie des locaux) mais le mal se situe ailleurs, dans la mesure où le personnel a clairement affiché sa position en demandant le départ immédiat de la nouvelle directrice de l’établissement, en poste depuis une quinzaine de jours…

Un peu d’histoire pour rappeler que l’ADAPEI de Corse-du-Sud se bat pour la mise en valeur de la solidarité et l'esprit d'entre-aide, l'engagement bénévole et désintéressé, la neutralité politique et religieuse et la laïcité, le militantisme et le respect des décisions démocratiques. L’association se bat également pour l’accueil, l’écoute et le conseil des familles, la création et la gestion des structures d’accueil en réponse à des besoins ; la gestion des établissements et des services médico-sociaux qui favorisent l’épanouissement et les apprentissages vers l’autonomie, mais aussi la garantie d’un accompagnement de qualité, la force de proposition dans les instances locales, départementales, régionales et le partenariat avec les pouvoirs publics, les élus, les acteurs économiques. Cela pour favoriser l’intégration des personnes handicapées mentales. Elle est d’ailleurs reconnue d'utilité publique.


Un contexte trop difficile…

L’ADAPEI 2A est une association qui gère plusieurs structures, un ESAT (Etablissement Service d’aide par le Travail) qui accueille 170 personnes avec un service d’accueil de jours. Il existe un foyer d’hébergement avec également un service qui accueille plusieurs handicapés et un Institut Médico Educatif qui accueille de son côté une quarantaine d’enfants handicapés.

Raison pour laquelle, dans une structure d’une telle ampleur où il faisait bon vivre et travailler, où l’entente entre personnels était excellente, tout s’est dégradé au fil des jours et des semaines. Les tensions se sont manifestées après plusieurs faits marquants au sein de l’association : non-fonctionnement des instances représentatives du personnel, non prise en compte du professionnalisme des salariés, ingérence d’acteurs privés, mauvaise gestion financière et commerciale, endettement colossal, dégradations des locaux et mises à pied de salariés dont certains en place depuis plus de trois décennies.

Excédés, les salariés en grève depuis mercedi ont réclamé départ de la directrice générale à la suite de deux mises à pied :
« Des problèmes avec le conseil d’administration, la valse des directeurs et des directrices, voilà plusieurs semaines qu’il y a de l’orage dans l’air au sein de l’association et depuis une quinzaine de jours, la nouvelle directrice générale aurait fait preuve d’autoritarisme à l’égard des salariés même les plus anciens, se montrant agressive pour des raisons que l’on ignore et faisant tout pour créer le malaise…» explique cette employée pour mieux justifier cette montée au créneau des salariés.


La goutte d’eau !

Il faut savoir qu’au sein de l’association, il y a des handicapés qui y travaillent et la veille de ce mouvement, un des salariés a été licencié on ne sait trop pourquoi. La levée de bouclier à été immédiate de la part des salariés syndiqués qui ont décidé aussitôt de ce mouvement à la suite de ce geste gravissime de la part de la directrice. Autre licenciement intervenu la veille, celui de la directrice du foyer « Casa Toia » qui dirige cette structure depuis 37 ans. C’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase de cette grande association qui comprend plusieurs établissements. La colère s’est alors emparée des représentants syndicaux qui ont aussitôt déclenché l’opération qui, soit dit en passant, n’est pas la première, notamment durant les périodes d’essai des nouveaux responsables, période de six mois. En moins de 15 jours, la situation s’est vite dégradée…Même si le service a été assuré.
Une réunion devait se tenir au milieu de l’après-midi avec les membres du conseil d’administration et le personnel en grève.
J. F.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Les plagistes de Calvi s'exprimeront à l'issue de la réunion avec le préfet le 13 novembre

Le 08 Novembre 2019

La réunion qui s'est déroulée ce jeudi après-midi à Calvi entre les plagistes, élus et représentants de l'État a été qualifiée d'avancée positive. Toutefois, les plagistes qui ont obtenu de nombreuses réponses à leurs interrogations n'ont pas souhaité s'exprimer avant la réunion avec le préfet de Haute-Corse programmée le 13 novembre prochain

Radio Calvi Emily Bécaud : « Je me reconnais dans les valeurs et l’identité corses »

Le 08 Novembre 2019

La fille du célèbre chanteur sera, pour la première fois de sa carrière, en concert, ce vendredi à l’Espace Diamant d’Ajaccio, où elle s’exhibera aux côtés de Paul Mancini et Jean Menconi, pour chanter au profit de l’association Inseme. L’occasion pour CNI de découvrir une femme à la personnalité marquante.

Radio Calvi Des lycéens bloquent partiellement 7 établissements corses

Le 08 Novembre 2019

Ce jeudi 7 octobre, sept lycées de l’île sont partiellement bloqués par des jeunes militants du mouvement Ghjuventù Libera, et d’autres lycéens, en signe de solidarité avec le monde agricole.
Ces actions, qui pour le moment ressemblent plus à des barrages filtrants, sont en cours devant des établissements bastiais et ajacciens, et font suite à l'incarcération du jeune agriculteur Jean-André Flori, condamné la semaine dernière à 5 mois de prison ferme.
Les jeunes manifestants, comme il l’a évoqué dans notre vidéo un lycéen de l’institut Giocante di Casabianca, dénoncent plus généralement, le ras le bol de la jeunesse suite à la mise en examen de deux mineurs du syndicat Ghjuventu Libera surpris en août dernier, sur le point de taguer un mur.

De son côté le rectorat de Corse confirme que plusieurs lycées ont été affectés ce matin par des tentatives de blocages et que « toutes les dispositions ont été prises sans délai pour permettre l'accueil des élèves. » En fin de matinée tous les établissements étaient libres d’accès. Dans la même note, les services de l’académie incitent vivement les élèves absents ce matin, à reprendre les cours.

Les lycéens, quant à eux, comptent poursuivre leur geste symbolique au moins jusqu’à demain soir.

Radio Calvi Drame de Furiani : un seul véhicule concerné ?

Le 08 Novembre 2019

Les enquêteurs de la direction départementale de la sécurité publique de la Haute-Corse poursuivent leurs investigations afin de tenter de déterminer comment la jeune femme de 27 ans a trouvé la mort mercredi sur la route à quatre voies dans la traversée de Furiani.

Radio Calvi Les "Petits artistes de la mémoire" du CM2 d'Erbalonga bientôt reçus à Paris

Le 08 Novembre 2019

La classe de CM2 de l'école Augustin-Luciani à Erbalonga a remporté le concours national des "Petits artistes de la mémoire". Les 18 élèves seront accueillis mardi 12 novembre à Paris par la secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées pour recevoir leur prix.

Radio Calvi
Autres actualités :