Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Commando Erignac : La justice refuse la levée du statut DPS de Pierre Alessandri
1 photo disponible

Commando Erignac : La justice refuse la levée du statut DPS de Pierre Alessandri


Calvi

Par

Le 17 Août 2018


Depuis le début de sa détention en mai 1999, Pierre Alessandri est inscrit au registre des détenus particulièrement signalés, tout comme les deux autres membres du commando Erignac, Yvan Colonna et Alain Ferrandi. Tous ont demandé plusieurs fois la levée de leur inscription à ce registre et leur rapprochement à la prison de Borgo, comme l’autorise la loi. En vain ! Alors qu’ils sont en prison depuis 19 ans et que leur peine de sûreté s’est terminée en mai 2017, Pierre Alessandri et Alain Ferrandi avaient essuyé, au printemps dernier, un énième refus à leur énième demande de levée de leur statut DPS et de rapprochement familial. La nouvelle tentative de Pierre Alessandri s’est soldée, selon son avocat Me Eric Barbolosi, par un même échec, la semaine dernière.

Sans réelle motivation
Deux Commissions, une locale au sein de l'établissement pénitentiaire et une nationale, réexaminent chaque année les cas des détenus sous ce statut selon des critères particuliers, notamment un comportement violent, un risque élevé de troubles à l’ordre public ou d’évasion. C’est, au final, le ministre de la justice qui tranche en fonction de ses avis. Et il a, encore une fois dit : Non ! « La Commission nationale a refusé la levée de son inscription au registre des DPS, alors que la commission locale s'est prononcée à l'unanimité pour la levée d'inscription. On le maintient sous ce statut alors que rien ne le justifie. Il n'y a pas de motivation sérieuse, la seule motivation est politique. Le maintien de ce statut leur permet d'exclure tout rapprochement en Corse », affirme Me Barbolosi. Une même fin de non-recevoir a été opposée à toutes les demandes politiques officielles ou officieuses émanant de l’Assemblée de Corse ou de l’Exécutif de la région.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Feu d'appartement à Bastia

Le 22 Février 2019

Dans la soirée de jeudi, vers 19h30, un incendie s'est déclaré dans un appartement situé dans un bâtiment de la cité aurore à Bastia. Les pompiers ont rapidement maîtrisé le sinistre. Les dégâts sont peu importants. Le temps de l'intervention, par mesure de sécurité, les occupants de l'immeuble ont été invités à quitter les lieux mais ont pu rapidement regagner leur domicile.

Radio Calvi Pour ou contre le changement d'heure ? Donnez votre avis avant le 3 mars

Le 22 Février 2019

Deux fois par an, le même débat revient sur la table et des pétitions circulent pour demander la fin du changement d'heure. La Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale a donc décidé de lancer une grande consultation sur la fin du changement d’heure. Ce sont d’ores et déjà plus de 93 000 personnes qui ont répondu à cette consultation en ligne. Vous pouvez vous exprimer exprime d’ici le 3 mars.

Radio Calvi Le radon tue 43 personnes par an en Corse

Le 22 Février 2019

Deuxième cause de cancer du poumon derrière le tabac, le radon, un gaz radioactif, est naturellement présent en Corse qui est la première région de France en matière de décès par cancer du poumon. Cest pour cette raison que l’Agence régionale de la Santés a décidé de lancer une campagne de sensibilisation sur les sur les risques liés au radon et plus particulièrement à l’association tabac+ radon.

Radio Calvi Conflit à la Méridionale : Le devoir de réserve et de silence de l’Exécutif corse

Le 22 Février 2019

L’attribution de la future Délégation de service public maritime (DSP) entre la Corse et le continent fait des vagues du côté d’un des délégataires traditionnels, La Méridionale, évincé des lignes d’Ajaccio et de Propriano. Les syndicats des personnels ont déposé un préavis de grève illimitée à partir de lundi. Ils demandent des comptes à leur compagnie, mais aussi l’intervention de l’Exécutif de la Collectivité de Corse. A l’ouverture de la session de l’Assemblée de Corse, jeudi matin, le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, a expliqué qu’il était tenu par la loi de se taire, sous peine de mettre en péril la procédure en cours. Et recommandé la prudence aux élus.

Radio Calvi CDC : Polémique sur les orientations budgétaires et les investissements

Le 22 Février 2019

Le débat sur les orientations budgétaires pour 2019, qui s’est tenu jeudi après-midi à l’Assemblée de Corse, a été l’occasion, pour l’Exécutif territorial de faire le point sur les équilibres budgétaires, de se féliciter de l’assainissement des finances de la nouvelle collectivité (CdC) et de réaffirmer ses grandes orientations politiques, notamment en matière de lutte contre la précarité. Avec deux points d’inquiétudes laissées en héritage : le coût des emprunts toxiques et des contentieux en cours avec la Corsica Ferries. L’opposition est montée au créneau sur les investissements, les routes, l’énergie et les déchets, dénonçant l’absence de réponses et des investissements au point mort.

Radio Calvi
Autres actualités :