Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Commando Erignac : La justice refuse la levée du statut DPS de Pierre Alessandri
1 photo disponible

Commando Erignac : La justice refuse la levée du statut DPS de Pierre Alessandri


Calvi

Par

Le 17 Août 2018


Depuis le début de sa détention en mai 1999, Pierre Alessandri est inscrit au registre des détenus particulièrement signalés, tout comme les deux autres membres du commando Erignac, Yvan Colonna et Alain Ferrandi. Tous ont demandé plusieurs fois la levée de leur inscription à ce registre et leur rapprochement à la prison de Borgo, comme l’autorise la loi. En vain ! Alors qu’ils sont en prison depuis 19 ans et que leur peine de sûreté s’est terminée en mai 2017, Pierre Alessandri et Alain Ferrandi avaient essuyé, au printemps dernier, un énième refus à leur énième demande de levée de leur statut DPS et de rapprochement familial. La nouvelle tentative de Pierre Alessandri s’est soldée, selon son avocat Me Eric Barbolosi, par un même échec, la semaine dernière.

Sans réelle motivation
Deux Commissions, une locale au sein de l'établissement pénitentiaire et une nationale, réexaminent chaque année les cas des détenus sous ce statut selon des critères particuliers, notamment un comportement violent, un risque élevé de troubles à l’ordre public ou d’évasion. C’est, au final, le ministre de la justice qui tranche en fonction de ses avis. Et il a, encore une fois dit : Non ! « La Commission nationale a refusé la levée de son inscription au registre des DPS, alors que la commission locale s'est prononcée à l'unanimité pour la levée d'inscription. On le maintient sous ce statut alors que rien ne le justifie. Il n'y a pas de motivation sérieuse, la seule motivation est politique. Le maintien de ce statut leur permet d'exclure tout rapprochement en Corse », affirme Me Barbolosi. Une même fin de non-recevoir a été opposée à toutes les demandes politiques officielles ou officieuses émanant de l’Assemblée de Corse ou de l’Exécutif de la région.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Une soirée magique pour la Ligue Contre le Cancer

Le 24 Mai 2019

La Ligue Contre le Cancer de Balagne a organisé une soirée placée sous le signe de la magie, à l'hôtel Corsica de Calvi.

Radio Calvi Un appel à témoins pour disparition inquiétante à Calenzana

Le 24 Mai 2019

Dans le cadre d'une enquête ouverte par la COB de Calvi, pour disparition inquiétante d'une personne majeure à Calenzana, en accord avec le parquet et la famille, un appel à témoins a été lancé pour retrouver Françoise Acquaviva.

Radio Calvi « Oui à l’égalité des droits ! Non au passe-droit » : Les professionnels du littoral invoquent l’égalité dans l’occupation du domaine public maritime

Le 24 Mai 2019

Ce jeudi 23 mai, à l’aube de la saison touristique, une vingtaine des professionnels du littoral de Corse du Sud s’est rassemblée sur les pontons privés de l’hôtel Sofitel à Porticcio pour dénoncer l’“injustice” face à la réparation des autorisations, accordées à certains grands groupes, mais refusées à la plupart des établissements qu’ils représentent.

Radio Calvi Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État

Le 24 Mai 2019

Lors de l'ouverture de la session de l'Assemblée de Corse, ce jeudi 23 mai, le président de l'exécutif, Gilles Simeoni, a attaqué avec des mots très durs l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps . Si une partie de l'opposition accuse la majorité de faire diversion pour éviter de parler du bilan, la majorité veut calmer les tensions du côté de la majorité territoriale, comme du côté de l’État.

Radio Calvi A Ajaccio, ils vendaient de la drogue via Snapchat. Le commerce 2.0 des dealers corses

Le 24 Mai 2019

La vente de stupéfiants se décomplexe en Corse où la DDSP d’Ajaccio a annoncé ce jeudi 23 mai avoir interpellé 6 jeunes trafiquants de drogues dans la commune d’Alata. La particularité de ce trafic est que le groupe utilisait le réseau social Snapchat afin d’effectuer les correspondances et les livraisons dans toute la région ajaccienne.

Radio Calvi
Autres actualités :