Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État
1 photo disponible

Assemblée de Corse : la tension monte entre la majorité nationaliste et l'État


Calvi

Par

Le 24 Mai 2019


 

“Guérilla politique”, ce sont les mots qui raisonnaient au travers des couloirs de la Collectivité durant ce premier jour de session de l’Assemblée de Corse. Le président de l'exécutif a durement attaqué l’attitude de l’État face à la situation de tensions que connaît l’île ces derniers temps. Meurtres à répétition, incendies, attentats, AOT pour Gilles Simeoni ce climat nécessite de l’apaisement et la reprise de dialogue entre l'Etat et la collectivité.

 

On est en train de construire une situation dangereuse

 

“Depuis quelques mois, on peut noter la fluctuation d’actes criminels grave, (...) Entre 2015 et 2017, il n’y avait plus d’espace politique, ni sociétal pour ce type de dérives. On est en train de construire en Corse une situation explosive, une situation dangereuse, qui va échapper ou qui risque d’échapper à tout contrôle” a lancé le président depuis l’hémicycle de l’Assemblée de Corse.

 

La réponse de deux groupes d'opposition de l’Assemblée, Per l’Avvene et La Corse dans la République, qui s’inquiètent de la montée des tensions entre les nationalistes et la préfète de Corse, n'ont pas tardé à arriver “On voit bien que la majorité aujourd’hui qui rame dans ses projets et dans la construction d’une collectivité unique se décharge totalement sur une faute de l’Etat dans tous les domaines” estime Valérie Bozzi, présidente du groupe La Corse dans la République.

 

« ESA, AOT, déchets, contentieux sur la DSP très haut débit, rejet du calendrier scolaire : autant de dossiers cruciaux en situation d’échec sur lesquels l’Exécutif cherche à faire diversion en rejetant la faute sur l’Etat. Ce processus de radicalisation politique et rhétorique, émanant de la majorité territoriale, est alarmant et stérile alors que nous avons besoin d’un partenariat fécond et serein. Des solutions existent sur tous ces sujets, notamment l’impérieuse nécessité de réviser le PADDUC pour parvenir à un document opérationnel et applicable. »

 

La critique est appuyée par Jean-Martin Mondoloni, président du groupe Per l’avvene à l’Assemblée de Corse : “ ‘Recours scandaleux’, ‘guérilla’, ‘déclaration de guerre’, ‘volonté néfaste’, ‘dérive funeste’, ‘croisade’, ‘offensive’, couronnée par je cite : ‘un assassinat politique’. Je pense que ces mots percutent dans l’opinion “. “Notre camp c'est pas celui de l'état ou de la CdC mais celui de la Corse (...) et est ce que la Corse va tirer des bénéfices de cette situation ? Bien sur que non.”

 

 

Pour Jean Charles Orsucci il est opportun d’apaiser les esprits du côté de la majorité, comme du côté de l’État.

L’annulation du marché remporté par SFR

Une de raison de la hausse de tension remonte à samedi dernier quand l'Etat a déposé un recours contre le contrat entre la Collectivité de Corse et SFR pour l'installation de la fibre en Corse. Une décision qualifiée de «déclaration de guerre» par Gilles Simeoni,

Le 8 novembre dernier, Gilles Simeoni signait alors la convention de déploiement de la fibre optique avec le PDG du groupe Alice, propriétaire de SFR. Ce contrat de 327 millions d’euros, dont 52 millions d’euros issues de subventions publiques avait pour but d’installer la fibre sur tout le territoire d’ici 2023. Quelques semaines plus tard, le dossier tombe entre les mains de la justice pour soupçon de favoritisme. Les enquêteurs s'interrogeaient sur la capacité de SFR à mener à bien les travaux ainsi que sur "la présence de proches du pouvoir politique au sein de certaines sociétés sous-traitantes locales auxquelles SFR a fait appel". Les investigations visaient notamment d'éventuelles "contreparties" et de possibles "pressions".

«J'ai déféré, le tribunal éclairera sur la légalité. Je n'ai rien à ajouter», a simplement déclaré la Préfète de Corse, Josiane Chevalier, à un quotidien local mais sans préciser les raisons de ce recours. Contacté par l'AFP, Gilles Simeoni a assuré «aller sereinement devant le tribunal administratif» de Bastia, considérant ce recours comme «une décision exclusivement politique, une déclaration de guerre contre le conseil exécutif et la majorité territoriale».

Affaire à suivre au vu de la suite de la session du 24 mai.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Florent Farge, nouveau sous-préfet de l'arrondissement de Calvi a pris ses fonctions

Le 18 Juin 2019

Lundi matin, en présence de nombreux maires et élus, Florent Farge, nouveau sous-préfet de l'arrondissement de Calvi - Haut-Nebbio, Conca d'Oro, a officiellement pris ses fonctions en déposant une gerbe au Monument aux Morts de Calvi et en accueillant à l'Hôtel de la sous-préfecture les autorités civiles et militaires

Radio Calvi A cunfraternita Sant'Antone ufficializata in Afà

Le 18 Juin 2019

À l'occasione di a Sant'Antone, festa patrunale di u paese d'Afà, a cunfraternita chì porta u listessu nome hè stata intrunizata à mezu à una sessantina di cunfratelli ghjunti da parechji paesi di u circondu è ancu aldilà...

Radio Calvi Furiani : Trois chatons dans un sachet plastique jeté dans une poubelle

Le 18 Juin 2019

C'est la mairie de Furiani qui rapporte les faits sur sa page facebook, photographies à l'appui. Elle y dénonce le traitement fait à trois chatons découverts enfermés dans un sac plastique jeté dans un conteneur à ordures...

Radio Calvi Bac 2019 : Les épreuves ont débuté pour 2 764 candidats corses

Le 18 Juin 2019

Les épreuves du baccalauréat ont débuté ce lundi 17 juin avec l'épreuve de philosophie pour les filières générales et le français pour les filières professionnelles. Malgré la grève annoncée par les enseignants et les surveillants, les établissements corses ont assuré le déroulement complet des examens.

Radio Calvi L'associu de la Vallée de Palazzi s'engage pour les bonnes causes

Le 17 Juin 2019

L'assemblée générale de l'associu de la Vallée de Palazzi s'est déroulée dernièrement à Santa-Reparata-di-Balagna. Un programme riche de manifestation caritatives et environnementales est prévu pour cette année.
 

Radio Calvi
Autres actualités :