Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Appel aux anciens combattants : Patricia Mariani à la rencontre des anciens combattants de la guerre d’Algérie
1 photo disponible

Appel aux anciens combattants : Patricia Mariani à la rencontre des anciens combattants de la guerre d’Algérie


Calvi

Par

Le 11 Août 2017


Au cours des recherches effectuées durant l’écriture de celui-ci, Patricia Mariani rencontra de nombreuses personnes, anciens appelés, militaires, Harkis, Français d’Algérie, tous chargés de leur histoire qui fait partie de la nôtre durant cette période, celle de l’Histoire de France. Et comme pour les précédentes guerres, notre région ne fut pas épargnée, loin s’en faut.

« J’ai entendu beaucoup de témoignages très prenants durant mes recherches. Ces personnes gardent au plus profond de leur mémoire ce sujet qui nous concerne tous. Certains se taisent ne voulant pas raviver les souffrances vécues et nous devons respecter leur choix. D’autres parlent comme pour se délivrer d’un poids qu’ils portent depuis tant d’années.
Un pan de vie de ces anciens combattants que sont nos pères ou grands-pères et que nous ne devons pas oublier pour mieux les comprendre, mieux les connaitre. Des mémoires à nous transmettre qui ont une grande importance. D’autant plus dans notre région, où le comportement du gouvernement de l’époque contribua grandement à exacerber les relations entre les insulaires et les nouveaux arrivants dès 1962. Des mémoires à écouter pour tourner une page et faire acte de résilience. Mais pour tourner une page, encore faut-il la connaitre. Encore faut-il l’avoir lue. Et surtout le faire sans jugement car nos 20 ans n’ont pas ressemblé aux leurs.

 

Ici, dans les villages comme partout ailleurs, continue-t-elle, nous constatons que les anciens combattants ne sont pas honorés comme ils devraient l’être. Nous leur manquons de reconnaissance. Ils ont souffert dans leur chair et dans leur cœur. Nous, leurs enfants et petits-enfants comme les enseignants et écoliers, comme les conseillers municipaux et parfois même les maires, ne sommes plus présents aux commémorations et c’est dommage. La région a payé son tribut et c’est en leur honneur que nous devrions être présents aux différentes cérémonies.

C’est un sujet qui fait aujourd’hui place dans les programmes scolaires. Trop rapidement étudié en rapport aux lourdes conséquences de plus en plus d’actualité d’ailleurs.

C’est pour cela que je souhaite réunir en un recueil les témoignages de ceux qui voudront bien y participer.

Pour que l’on n’oublie pas ce qu’ils ont vécu. Je souhaite ainsi honorer le courage de ces jeunes qui pour beaucoup n’avaient même pas 20 ans. Je souhaite juste que les nouvelles générations sachent ce qu’ont vécu leurs grands-parents.

J’ai commencé à recueillir des témoignages et je partage avec eux un moment exceptionnel. Dans ces moments-là, je ne me trouve plus face à un homme de 75 ou 80 ans mais devant un gamin de 20 ans. Je vois cette flamme de jeunesse qui les anime à nouveau. J’y vois la souffrance mais aussi l’esprit de camaraderie, la solidarité et parfois l’insouciance de cette jeunesse qui les aida à survivre parfois l’inhumain.

Nous passons d’excellents moments ensemble, des moments intergénérationnels qui leur font du bien… qui me font du bien aussi car à travers leurs mots, c’est aussi l’histoire de mon père que je retrouve. Mon père avec qui je n’ai jamais parlé de tout cela, comme beaucoup de personnes de ma génération."

 

Par l’intermédiaire de Claude Pianne, son Vice-Président, la FNACA de Haute-Corse conduite par son président Jean Raffi, a offert son livre, aux lauréats du Concours National de la Résistance et de la Déportation, du Concours des Petits Artistes de la Mémoire, et du Concours Bulles de Mémoire, remis le 27 juin dernier à la Préfecture de Haute-Corse.

 

Son objectif aujourd’hui ? Que ce soit de manière nominative ou anonyme, Patricia écoute les souvenirs de ceux qui ont vécu des temps forts de cette période. Elle souhaite que ce recueil réunisse des témoignages écrits en français et en corse afin qu’il puisse servir de support pédagogique historique et linguistique aux enseignants.

Si vous avez vécu cette période franco-algérienne et souhaitez la contacter :

Patricia Mariani 06 13 41 18 18

patmariani@sfr.fr

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Un Job Dating géant avec 10 entreprises à Bastia organisé pour favoriser l’emploi des jeunes de la ville

Le 12 Décembre 2017

Le Crédit Agricole de Corse et Wizbii lancent un Job Dating à Bastia, première étape d’un dispositif unique et de grande ampleur

Radio Calvi Ajaccio : Quatre personnes, dont un enfant, intoxiquées au monoxyde de carbone

Le 12 Décembre 2017

Quatre personnes, dont un enfant, ont été victime d'un début d'intoxication au monoxyde de carbone lundi vers 20h30 dans un appartement de la Résidence les Amandiers à Ajaccio.

Radio Calvi Alata : Les habitants protestent contre une réorganisation des services postaux

Le 12 Décembre 2017

La commune d’Alata, représente plus de 3 300 habitants et le village de Villanova plus de 400 personnes qui vont devoir bientôt se priver d’une partie des services postaux. Début octobre, les résidents ont appris par leur facteurs, que la poste souhaitait une réorganisation des services guichet et une réduction des postes facteurs sur la commune d’Alata. Une décision qui , si elle se réalisait, pénaliserait les résidents.

Radio Calvi Tempête en Corse-du-Sud : Des bateaux échoués et des vols annulés

Le 12 Décembre 2017

La Corse-du-Sud reste placée en vigilance orange « vagues-submersion » jusqu’à mardi.

Radio Calvi Coupe de France de football féminin : Grenoble bien trop fort pour l’Etoile Filante Bastiaise

Le 11 Décembre 2017

Après avoir éliminé aux tours précédents l’ACA et le GFCA, les féminines de l’Etoile affrontaient dimanche après midi sur leur pelouse du stade François-Monti, en 1er tour fédéralde la coupe de France, l’équipe de Grenoble, engagée dans le championnat de 2ème division et actuellement 3ème de celui-ci. C’était donc à une montagne que s’attaquaient les joueuses de l’entraineur Nono Olivieri. Las, le suspens aura été de courte durée puisque les semi-professionnelles du Dauphiné ouvraient le score dès la 3ème minute par Petrel.

Radio Calvi
Autres actualités :