Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

GC32 Tour-Orezza Corsica Cup à Calvi : Sébastien Col ("Malizia-Yacht Club de Monaco") dominateur
1 photo disponible

GC32 Tour-Orezza Corsica Cup à Calvi : Sébastien Col ("Malizia-Yacht Club de Monaco") dominateur


Calvi

Par

Le 15 Septembre 2017


Malheureux lors de la première journée alors qu'il avait la situation en main, Sébastien Col, à la barre de "Malizia-Yacht Club de Monaco" a pris une éclatante revanche jeudi en remportant sans partage les cinq manches au programme de la journée.
Une journée que l'on pourra qualifier d'extraordinaire tant le spectacle était au rendez-vous.
Si la veille le public s'est senti un peu frustré en raison de l'éloignement du parcours du aux conditions météorologiques difficiles , en revanche ce jeudi il s'est trouvé aux premières loges avec les catamarans qui longeaient la citadelle et la ville. Bref, de la plage, de la digue, des rochers ces impressionnantes masses aux voiles noires faisaient le show.


Il était dit que ce jeudi tout allait sourire aux organisateurs de Sirius Events.
Alors que les prévisions météo annonçaient du vent fort et une forte houle, le comité de course choisissait comme la veille d'avancer l'heure de départ. Un choix judicieux qui aura permis de lancer cinq manches, sans la grosse houle et avec des vents de 5 à 25 noeuds, avec parfois des changements de direction significatifs.
En clair, dans ces conditions, le choix du bon côté du plan d'eau était tout aussi vital que le travail de l'équipage à bord, adaptant le choix de voile à la force du vent.

En présence de Marie-Laurence Mora des Eaux d'Orezza
Marie-Laurence Mora, des Eaux d'Orezza, partenaire officiel de la CG32 Racing Tour-Orezza Corsica Cup a fait le bon choix en cochant sur son agenda cette deuxième journée de course, avec on l'a dit un spectacle grandiose.
De ces cinq courses au programme, on retiendra que les six catamarans en course - après l'abandon la veille de "Zoulou" en raison d'un chavirage - se sont retrouvés dans des conditions permettant de briller mais aussi de payer cash la moindre erreur.


Dans la première par exemple, la victoire semblait acquise pour "Mamma Aiuto" de Naofumi Kamei, jusqu'à ce que l'équipage japonais tombe dans un trou d'air au beau milieu du plan d'eau sur le dernier bord.
Le catamaran de la Principauté de Monaco barré par Sébastien Col profitait de cet incident pour prendre la tête et franchir la bouée en vainqueur.
Dans la troisième manche, plus ventée que les précédentes, l'équipage japonais de "Mamma Aiuto" tentait le tout pour le tout mais, une fois encore, force restait à "Malizia-Yacht Club de Monaco".


Dans la quatrième manche, nouveau bras de fer tactique avec "Film Racing" de Simon Delzoppo qui virait en avance à la première marque et sur le premier portant, avant d'être forcé à virer à la porte sous le vent par "Malizia".
Une manoeuvre à laquelle "Film Racing", qui inclut dans son Team le vainqueur de la GC32 Racing Tour 2015, Leigh Mc Millan n'était visiblement pas préparé.
Le GC32 australien a même failli chavirer sur ce coup là.


" Nous avons tous bien réussi à nous accrocher" devait dire plus tard Simmon Delpozzo, avant d'ajouter: " Je barrais avec mes pieds en l'air, mais j'ai pu diriger le bateau jusqu'au bout, et nous avons réussi à choquer la grand voile, et nous avons finalement abattu. C'était très excitant".
Excitant, c'est aussi le mot employé par Sébastien Col et son équipage de "Malizia" qui tentait à ce moment là d'enrouler autour de l'équipe Australienne à la bouée.
" Je pensais qu'ils allaient chavirer sur nous, alors je leur au fait l'intérieure mais ils n'ont pas chaviré. Donc, en risquant que notre coque tombe sur eux, j'ai dit "il va falloir aller vite ici". C'était vraiment un moment délicat".


Au terme de cette journée qui restera dans les annales, "Malizia-Yacht Club de Monaco" s'envole à la première place du classement général provisoire avec 11 points.
Derrière, c'est très chaud avec "Argo" de Jason Carrol avec 22 points et "Engie" de Sébastien Rogues avec 23 points.

Ils ont dit:
Sébastien Col " « Je pense que dans les deux premières courses, nous avons bien navigué, mieux que le reste de la flotte, et aussi que nous avons probablement eu un peu de chance avec quelques changements de direction du vent - mais il fallait ça pour gagner des courses aujourd’hui, parce que le vent était très oscillant. Ensuite, au moment du départ de la troisième course, nous avions pris confiance en nous. Tout fonctionnait très bien à bord. »

Sébastien Rogues: " <« Aujourd'hui, c'était une très belle journée avec des conditions incroyables dans la baie de Calvi », a déclaré Sébastien Rogues. « C'était très, très tactique, et très difficile pour notre tacticien, JB (Jean-Baptiste Gellée), mais il a fait du beau travail et nous sommes très contents. Nous occupons la troisième place, à un seul point d'Argo, et nous sommes en bonne voie pour l'objectif que nous nous sommes fixés, c’est à dire de terminer sur le podium. Mais nous devons féliciter Malizia - ils ont gagné cinq courses. C'est le « Seb Col power » ! »
----
Info course
Vendredi 15 septembre, les conditions devraient être plus régulières dans l'après-midi, avec du vent prévu entre 15 et 18 noeuds.
L'objectif est de revenir au programme habituel, avec un premier signal d'avertissement à 12h30 pour deux tentatives runs de vitesse dans le cadre du Anonimo Speed Challenge, suivies de manches avec départs au reaching .
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
U successu di a Festa di a Lingua in Calvi : una raprisentazione supplementaria

Le 19 Octobre 2018

Mentre 3 ghjorni u Svegliu Calvese hà urganizatu " A Festa di a Lingua. Per via à u so successu, A Festa di a Lingua si stende fin'à sta sera, cù una prisentazione di "A Dumanda", à 7ore di sera à a Pulveria.

Radio Calvi Poste de Bastia : La poudre n'était pas toxique. Réouverture dès ce vendredi

Le 19 Octobre 2018

Ainsi que nous l'avons relaté une enveloppe contenant de la poudre blanche a été découverte ce jeudi matin à La Poste Centrale de Bastia . Immédiatement les agents ont enclenché la procédure de sécurité prévue dans ce cas de figure. Les analyses de l’enveloppe suspecte ont révélé en fin d'après-midi que cette poudre blanche n’était pas toxique.

Radio Calvi Europe - CRPM : Gilles Simeoni engage à Madère le combat pour la prise en compte de l’insularité

Le 19 Octobre 2018

Lors de l’Assemblée générale de la Conférence des régions périphériques et maritimes (CRPM) qui s’est tenue à Funchal sur l'île de Madère au Portugal, le président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse et président de la Commission des îles, Gilles Simeoni, a insisté sur la nécessité de maintenir et renforcer la dimension insulaire dans le cadre de la prochaine programmation budgétaire européenne 2020-2027. Et réaffirmé sa volonté d’agir en ce sens auprès de la CPRM, de l’Union européenne et des Etats membres. Il s’est également entretenu avec les représentants des gouvernements de Madère, des Açores, de Sicile, des Canaries et des îles ioniennes. Des échanges bilatéraux jugés particulièrement fructueux.

Radio Calvi Yannick Castelli : « L’alerte donnée par la population de Castagniccia a permis de sauver des vies »

Le 19 Octobre 2018

Touchée de manière récurrente par les inondations, la commune de Penta-di-Casinca, principalement sa façade littorale et les zones riveraines du Fium’Alto a, encore une fois, été frappée de plein fouet par une lame de fond descendant de l’amont de la rivière. Des maisons inondées, des personnes évacuées et relogées et des dégâts matériels. Le maire, Yannick Castelli, explique, à Corse Net Infos, que l’alerte donnée par la population de Casinca a permis d’activer le plan communal de sauvegarde avec une heure d’avance et peut-être de sauver des vies.

Radio Calvi Inondations à Folelli : Le Préfet confirme les procédures de démolition des maisons

Le 19 Octobre 2018

L’épisode orageux de mardi, qui s’est abattu sur la Haute-Corse, a fait sortir le Fium’Alto de son lit et provoqué, comme c’est désormais devenu habituel, des inondations dans les lotissements des Marines de San Pellegrino et des Marines du Fium’Alto situées sur le littoral de la commune de Penta-di-Casinca. L’eau et la boue sont montées très vite dans les maisons, des personnes ont été évacuées et les routes d’accès, coupées. Deux jours après, les pompiers et le personnel municipal sont toujours à pied d’œuvre pour aider les sinistrés. Le Préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, est venu sur place, jeudi matin, pour rencontrer le maire, Yannick Castelli, et mesurer l’étendue des dégâts. Il confirme, à Corse Net Infos, l’application des mesures d’urgence du Fonds Barnier, notamment, des démolitions en zone dangereuse, et des mesures de prévention à long terme.

Radio Calvi
Autres actualités :