Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Caravelle Ajaccio-Nice​. Mathieu Paoli : « Nous attendons, enfin, de pouvoir faire notre deuil »
1 photo disponible

Caravelle Ajaccio-Nice​. Mathieu Paoli : « Nous attendons, enfin, de pouvoir faire notre deuil »


Calvi

Par

Le 12 Septembre 2019


L’issue est proche dans le dossier pour lequel vous vous battez depuis un demi-siècle. Finalement, tout s’est accéléré cet été. Un rappel des faits ?
 J’ai envoyé une lettre au Président de la République le 5 août dernier dans laquelle je portais à sa connaissance qu’Alain Chemama, doyen des juges, qui avait travaillé sur l’affaire du crash de la caravelle abondait dans notre sens établissant qu’il s’agissait bien, pour lui, d’un tir de missile ce jour-là. J’ai donc demandé à Emmanuel Macron que la politique s’aligne sur la justice. À la suite de quoi, j’ai été en contact avec Josiane Chevalier, Préfète de Corse qui m’a informé d’un rendez-vous prochain avec le Directeur de Cabinet du Président de la République.

Entre-temps, vous avez pris connaissance de la décision d’Emmanuel Macron de solliciter la Ministre des Armées ?
J’ai appris cette nouvelle hier (mardi). En effet, le Président de la République souhaite œuvrer pour la levée du secret défense dans cette affaire. Il y aura sans doute une procédure assez longue mais nous avons attendu 51 ans, nous pouvons attendre encore quelques mois. Même si les familles veulent savoir avant de quitter ce monde…

Vous allez donc être reçu à l’Elysée ?
J’avais souhaité être reçu par le Président de la République en personne. Comme je ne suis pas seul dans cette situation, je vais prendre contact avec les autres membres de l’association et mes avocats pour savoir s’il est nécessaire de rencontrer le Directeur de Cabinet.

La fin d’un combat que vous menez depuis cinquante et un ans ?
On souhaite que cela aboutisse enfin mais, pour autant, nous ne crierons jamais victoire. C’est juste la reconnaissance de quelque chose qui nous est dû. Il y a eu quatre-vingt-quinze victimes dans ce crash dont treize enfants, on ne pourra jamais l’oublier. On aurait dû savoir depuis longtemps. Nous avons plus d’une centaine de témoignages dont certains ont affirmé avoir vu le missile percuter l’avion. Des militaires ont confirmé qu’ils étaient à bord du navire lance-missile, le Suffren ce jour-là,  alors que la version officielle affirme qu’il n’était pas en mer…On a recueilli le carnet de bord du Suffren du jour, la page du 11 septembre était arrachée. Enfin, une gélatine aurait coulé sur la bande de la boîte noire au moment du crash alors que tout le reste est audible.

Que ressentez-vous par rapport à cette vérité qui pourrait être confirmée par la levée du secret défense ?

Tant que le secret défense ne sera pas levé, nous serons dans l’attente. Nous sommes convaincus que cela va encore traîner un petit moment. Et il se pourrait bien que des personnes impliquées de près ou de loin dans cette affaire soient toujours en vie, ce qui retarde l’avancée et fait reculer nos espoirs un peu plus chaque jour.  Les journalistes font, heureusement, un  travail magnifique, ils soutiennent notre démarche tout comme les maires des deux villes. Depuis le crash, nous n’avions jamais vu autant de médias présents à Nice ou à Ajaccio lors des commémorations de cette année. Nous aurons des émissions en direct sur des chaînes et des radios, les médias nationaux se sont emparés de l’affaire. Pour nous, il s’agit simplement de rétablir une vérité.  Nous attendons, enfin, de pouvoir faire notre deuil…



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Tocc'à voi : "Avapessa induè u diavule si confessa" !

Le 14 Août 2020

Aujourd’hui CNI veut aller encore plus loin pour répondre à la demande toujours plus croissante des ses lecteurs et invite les internautes à participer à l'élaboration du journal avec leurs "contributions". Les articles retenus seront mis en page d'accueil, tout comme les articles, rédigés par les journalistes. On les distingue de ces derniers par la mention «Tocc'à voi ». Comment devenir contributeur? Dans cette première phase pour devenir contributeur il suffira juste de nous adresser un mail à corsenetinfos@gmail.com avec en objet Tocc'à Voi.

Radio Calvi À l'Hôtel Signoria de Calvi, la Galerie Alexis Pentcheff rend hommage à l'artiste peintre animalier Paul Jouve

Le 14 Août 2020

La Galerie Alexis Pentcheff fidèle à l'Hôtel Spa Relais&Châteaux "La Signoria" à Calvi a décidé de présenter cette année une exposition "Hors les murs" dédiée à l'artiste peintre animalier Paul Jouve décédé le 13 mai 1973 à l'âge de 95 ans. Cette expo qui a débuté le 18 juin se poursuivra jusqu'au 1er octobre

Radio Calvi Calvi : le parler vrai de Jean-François Bernardini dans "L'autre enquête corse"

Le 14 Août 2020

Chanteur, auteur compositeur du Groupe " I Muvrini", écrivain, Jean-François Bernardini était mercredi soir dans les jardins de la Poudrière à Calvi pour parler de son dernier ouvrage "L'autre Enquête Corse", le trauma Corsica-France

Radio Calvi Fermeture des massifs forestiers du Fango, de Bonifato et de la partie Ouest du territoire de l’Agriate

Le 14 Août 2020

Le risque incendie sera " très sévère" ce vendredi 14 août 2020 dans les massifs forestiers du Fango, de Bonifato et du territoire de l'Agriate . C'est la raison pour laquelle le préfet de Haute-Corse a décidé de leur fermeture jusqu'au samedi 15 août à 7 heures. Il rappelle pourquoi dans un communiqué.

Radio Calvi Feu virulent à Appietto : 12 hectares détruits

Le 14 Août 2020

La pression incendiaire s'intensifie dans la région ajaccienne : après Ajaccio et Saint-Antoine, c'est à Appietto que les incendiaires ont récidivé en milieu d'après-midi. Le feu, très virulent, a pris rapidement de l'ampleur et menacé quelques maisons d'habitation. L'intervention des moyens aériens, utilisés un peu plus tôt sur Ajaccio, et l'engagement des pompiers, ont permis de maintenir le feu qui progressait encore vers les hauteurs de la commune en fin de soirée

Radio Calvi
Autres actualités :