Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

L'aéroport de Figari poursuit son lifting à un bon rythme
1 photo disponible

L'aéroport de Figari poursuit son lifting à un bon rythme


Calvi

Par

Le 13 Mars 2019


Le vent soufflait fort ce lundi après-midi à Figari lors de la visite des élus de l’exécutif sur le chantier du tarmac de l’aéroport.
Fermé depuis le 26 février, la troisième aéroport de l’ile, réalise d'importants travaux de rénovation de sa piste. « Grâce à l’implication des entreprises et de conditions météo très favorables, le planning initial des travaux est respecté. - explique Paul Marcaggi - le trafic devrait reprendre régulièrement le 25 mars, comme il était prévu. »

 

C’est là sur cet l’aéroport, qui jusqu’en 2020, appartient à la Collectivité de Corse et dont la Chambre du commerce et de l’industrie de la Corse du Sud assure la gestion, que Xavier Luciani a souhaité la bienvenue à Gilles Simeoni, président de l’exécutif, à Vanina Borromei, présidente de l'Office des transports de la Corse, à Jean-Christophe Angelini, président de l’ADEC, à Paul Marcaggi, président de la CCI de Corse-du-Sud et au maire de Figari, venus faire le point sur les avancées du chantier.

 

Au bord de la piste le président de l’exécutif a tenu a remercier et complimenter les entreprises qui œuvrent sur le tarmac en rappelant que le 95 % du trafic passagers à Figari se fait entre Avril et Octobre et le 42% entre Juillet et Août et que c’est « donc une volonté forte, pour la Corse et sa majorité territoriale, de permettre que le réseau se développe tout en réglant le flux touristique ». C’est pour cela que pour la saison 2019/2020 « la commune de Figari connaitra une décongestion par le biais d’une bretelle qui la contournera et qui permettra un accès direct à l’aéroport. ».
Gilles Simeoni a aussi évoqué le projet d’extension de l’aérogare qui devrait commencer en 2021. « Le budget des travaux s’élève à 18 millions. Il faut souligner, aussi, que cette opération a un impact économique sur la région, et sur les entreprises locales, à la faveur de certains : loueurs d’engin, transporteur, restaurateurs et hôteliers. L’évaluation de l’effectif moyen, journalier, est de 150 personnes, durant les sept mois de travaux. ».

De son coté le président de la CCI de Corse-du-Sud, Paul Marcaggi, a indiqué que depuis 2010 l’aéroport est certifié au niveau national et depuis 2017 au niveau européen. « La coordination permanente entre les différents services de la CCI 2A, des entreprises et de la direction générale de l’aviation civile (DGAC) assure l’évolution du chantier de l’aéroport de Figari-Sud-Corse qui connait une croissance importante de l’ordre de 8% sur 10 ans. »

 

La chambre de commerce consacre chaque année, et depuis trois ans, un peu plus de 10 million d’euros d’investissement.

 

 

Au terme de la visite Vanina Borromei a précisé que les travaux de la déviation pour l'accès à l'aéroport seront terminés prochainement, les entreprises et leurs ouvriers sont sur le terrain quotidiennement pour œuvrer sur la déviation du chantier et le désengorgement du village.
«Nous verrons avec la Chambre du commerce pour terminer le dernier kilomètre, vers l’aéroport, qui est la propriété du domaine de la concession. ».

 

La visite du chantier a été l'occasion pour le président de l’Adec Angelini de présenter les mesures mises en place par l’agence pour aider les entreprises concernées par cette période de transition « On parle d’acteurs économiques, nous avons tendance à considérer ceux qui sont visibles dans l’aérogare, mais il y a d’autres entreprises et commerces, au total une centaine de salariés, directement concernés par cette fermeture temporaire.».

 

Lors d’une réunion entre la chambre du commerce et de l’industrie, la Directe, la Cadec et l’Adec avaient déjà présenté les mesures possibles et envisageables pour aider les entreprises en cette période de transition.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Curbara et Santa-Reparata-di-Balagna rouvrent leurs écoles

Le 05 Juin 2020

Les écoles du RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) de Curbara Santa-Reparata-di-Balagna ont rouvert les portes des écoles ce jeudi 4 juin. Environ une vingtaine d’élèves ont répondu présents à ce retour en classe.

Radio Calvi Don du sang : deux collectes à Calvi pour reconstituer les stocks

Le 05 Juin 2020

Face à l'urgence, dans le cadre d'une campagne nationale qui se déroulera du 8 juin au 11 juillet, l'Association des Donneurs de Sang Calvi-Balagne organise deux collectes exceptionnelles les mercredi 10 et jeudi 11 juin au Complexe Sportif Calvi-Balagne

Radio Calvi SC Bastia en National : «avancer avec prudence, ne pas faire n’importe quoi »

Le 05 Juin 2020

On ne pourra pas reprocher aux dirigeants du SC Bastia de ne pas communiquer. Pas moins de 4 conférences de presse en moins d’un mois. On ne s’en plaindra pas d’autant que les explications fournies à chacune d’elles sont claires, précises, lisibles.

Radio Calvi Haute-Corse : épisode de vent fort annoncé. Emploi du feu interdit.

Le 05 Juin 2020

Les services de Météo France prévoient une dégradation des conditions météorologiques pour un épisode de vent fort sur le département pouvant générer un risque important d’incendie. L’usage du feu est, dans ces conditions, interdit dans tout le département de Haute-Corse du vendredi 5 juin au samedi 6 juin inclus.

Radio Calvi Coronavirus : les quatre scénarios probables du Conseil Scientifique

Le 05 Juin 2020

"Deux semaines après la sortie du confinement, il est encore un peu tôt pour avoir une vision stabilisée sur l’évolution de la situation sanitaire mais on peut considérer que le niveau de circulation du virus est limité avec une situation contrôlée" écrit le Conseil scientifique.
"Le rôle du Conseil scientifique est de prévoir et d’anticiper les différents scénarios possibles et d’anticiper l’évolution de l’épidémie dans les semaines et mois à venir.
Dans l'avis diffusé ce jeudi, le Conseil scientifique affirme "qu’un nouveau confinement généralisé n’est pas souhaitable ni probablement acceptable considérant les enjeux sanitaires, sociaux et économiques. Il est donc essentiel de tout faire pour éviter une telle situation d’échec.
Pour préparer, la France à la suite de l’épidémie et en diminuer les conséquences, le Conseil scientifique a établi 4 scénarios probables prenant en compte la situation actuelle et les connaissances acquises depuis le début de l’épidémie : une épidémie sous contrôle, un ou des clusters critiques signes d'une reprise locale de l'épidémie, une reprise diffuse et à bas bruit de l'épidémie et une épidémie qui atteint un stade critique.
Ces scénarios permettent d’établir et de proposer des mesures à prendre dans chacune de ces situations. Les mesures doivent être élaborées dès maintenant pour anticiper et être opérationnelles lorsque cela sera nécessaire.
Les conclusions du Conseil Scientifique.

Radio Calvi
Autres actualités :