Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Méridionale : Mobilisation de la CGT et du STC à Bastia. Le Girolata bloqué à Ajaccio
1 photo disponible

Méridionale : Mobilisation de la CGT et du STC à Bastia. Le Girolata bloqué à Ajaccio


Calvi

Par

Le 26 Février 2019


« Dans quelques mois la compagnie risque de disparaitre pratiquement du paysage insulaire et continental. 500 emplois sont menacés » déclare Fabrice Murati délégué CGT à la CMN.
« Historiquement depuis des décennies, la délégation de service public a été effectuée conjointement par La Méridionale et Corsica Linea, anciennement SNCM puis MCM. Ce modèle permettant aux 2 compagnies d’être positionnées à 2 sur les ports principaux de Bastia et Ajaccio et de se partager les ports secondaires comme Propriano, L’Ile Rousse et Porto Vecchio, un équilibre qui permet de maintenir les emplois dans les 2 sociétés et d’éviter tout monopole qui serait une catastrophe pour la Corse, aux plus anciens de se rappeler avant 1976 date de la création de la délégation de service public maritime sur la Corse ».


Et pour la CGT, le processus d’appel d’offre entamé ne permet pas de retrouver cet équilibre historique en raison de l’absence d’un partenariat entre les 2 compagnies délégataires. « CMN et Corsica Linea se sont livrées une véritable bataille navale en répondant chacune de leur coté » explique Fabrice Murati, « A cette heure, le personnel de La Méridionale, marins et sédentaires, en fait les frais, en étant, d’ores et déjà, absent sur les lignes d’Ajaccio et de Propriano. Aussi nous demandons aux intéressés de se réunir au plus vite autour d’une table afin de trouver les solutions adéquates pour préserver l’intérêt général et d’éviter une casse sociale sans précédent au sein de notre compagnie ».

De son coté, Jean-Pierre Battestini, secrétaire départemental de l’UD CGT de la Haute-Corse dénonçait « la main mise du patronat corse avide de toujours plus de profits, sur l'économie insulaire et le transport maritime ».
« Aujourd’hui il faut que nous soyons tous unis pour faire front et défendre les acquis obtenus après des années de combat. Ce matin il y a non seulement la CGT, mais aussi le STC, des représentants des Jeunes Agriculteurs et des transporteurs qui ne font pas partie du consortium de Corsica Linea ».
Présents aussi sur place des salariés STC ont symboliquement, décroché du mat le drapeau de la compagnie pour y accrocher celui du syndicat nationaliste. « On est aux cotés de nos collègues de la CGT car nous avons nous aussi lancé un mot d’ordre de grève. On sera un peu plus nombreux demain matin à l’arrivée du Piana à Bastia » soulignait Jean-Richard Campilli, délégué STC au comité d’entreprise de la CMN. «Aujourd’hui on a le sentiment que la direction veut se désengager de la Corse. Sauf à faire un geste fort, la direction de la compagnie nous donne vraiment cette impression. Nous avons une réunion demain à Marseille mais j’imagine qu’il n’y aura pas de grandes nouvelles annoncées ». On notait aussi la présence ce lundi matin sur le port de commerce de Bastia des partis politiques comme le PCF ou le MCD.


La grève, initiées par les deux syndicats CGT et STC est en tout cas bien suivie. Le Girolata est bloqué à Ajaccio et Le Kalliste à Marseille. Si sur le Piana, aucun gréviste n’est pointé, c’est tout simplement parce que les syndicats veulent le faire rentrer sur Bastia pour pouvoir le bloquer. Par contre les syndicats n’entendent pas bloquer ou entraver le départ des bateaux des autres compagnies ou de bloquer les ports.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
La voie du vélo s'ouvre officiellement en Balagne

Le 22 Janvier 2020

La Fédération Française de Cyclisme, le nouveau club de vélo balanin "Muntagna Bikes Balagna" et le territoire balanin ont signé ce mardi 21 janvier, une convention d'affiliation. Cette signature permet ainsi à la micro-région de Balagne de rester dans le réseau des 195 sites VTT/FFC de France.

Radio Calvi Université et SIS de Corse unis pour préserver l'île des grands incendies

Le 22 Janvier 2020

L'università di Corsica Pasquale Paoli et les deux Services d'incendie et de Secours (SIS) de Corse sont désormais liés par une convention qui concerne notamment la recherche, la formation des étudiants et des personnels de l'université et des deux SIS dans la continuité des partenariats qui existent déjà. Objectif : faire avancer la recherche dans le but de se préserver des grands incendies et de leurs conséquences…

Radio Calvi Catherine Cognetti-Turchini : « Le cas de Florian Pietri montre que l’insertion des handicapés est un sujet majeur »

Le 22 Janvier 2020

Florian Pietri est autiste dyslexique et dyscalculique. Malgré deux CAP de restauration et de cuisine, et une formation en cours en CAP pâtisserie, il ne parvient pas à trouver du travail. Son handicap est un obstacle à une embauche. Son père a acheté une petite boulangerie à Bastia pour l’employer, mais a besoin d’aide pour mener son projet à bien. En pointe sur cette question sensible, Catherine Cognetti-Turchini, conseillère territoriale du groupe Andà per Dumane, a, une nouvelle fois, lors d’une session de l’Assemblée de Corse, demandé à l’Exécutif de revoir sa politique sur le handicap qui touche tant de familles insulaires. Elle revient, pour Corse Net Infos, sur l’enjeu de l’insertion des jeunes handicapés dont l’histoire de Florian est un cas d’école.

Radio Calvi Hypermarché E. Leclerc à Ajaccio : La cour administrative valide

Le 22 Janvier 2020

La Cour administrative de Marseille vient de valider les autorisations d’exploitation commerciale de l'hypermarché E. Leclerc de 14.000 m² d'Ajaccio, ouvert depuis juin 2018. Yamina Zerrouk, associée en droit public chez Sekri Valentin Zerrouk qui a défendu le dossier se félicite dans un communiqué du fait que l'arrêt de la cour permet de sauver près de 1 000 emplois dans la région ajaccienne. Mais l'affaire est-elle pour autant terminée ? Pas sûr. Les plaignants peuvent encore avoir recours au Conseil d’Etat.

Radio Calvi Grève à la Méridionale : La bataille navale continue

Le 22 Janvier 2020

Toujours pas d'accord entre les directions des deux compagnies maritimes incapables de trouver un terrain d'entente à 20 jours du dépôt des offres qui doivent déterminer les modalités de la liaison Corse-Marseille pour les 7 ans à venir.
Depuis le 9 janvier, les marins de la Méridionale maintiennent les navires à quai sur le port de Marseille. Le STC a voté ce mardi la reconduction de la grève. Pour soutenir les marins bloqués sur le port de la cité phocéenne deux rassemblements étaient organisés ce mardi 21 janvier sur les port de Bastia et Ajaccio.
Jean Brignole, secrétaire générale du STC, depuis Bastia s'adresse aux élus corses : " on est à la croisée des chemins. Sans une solution équitable sur la future traversée entre la Corse et le continent, La Méridionale risque de couler et de voir sombrer avec elle plus de 500 personnels marins et sédentaires."

Radio Calvi
Autres actualités :