Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

La Cimade dénonce "une multiplication des placements en rétention des préfectures de Corse à Toulouse"
1 photo disponible

La Cimade dénonce "une multiplication des placements en rétention des préfectures de Corse à Toulouse"


Calvi

Par

Le 15 Février 2019



Cibles de la Cimade : les préfecture de Corse.
"Depuis le début de l’année et l’entrée en vigueur de la nouvelle Loi immigration, l’équipe de la Cimade présente au centre de rétention de Toulouse constate une multiplication des placements en rétention des préfectures de Corse à Toulouse. 14 personnes ont été interpellées depuis le début de l’année. Après avoir été enfermées pendant près de 48 h au LRA de Bastia, elles sont acheminées au centre de rétention de Toulouse en avion en passant par Paris sous escorte policière" dénonce l'association humanitaire.

L'Italie de Matteo Salvini ne trouve pas davantage grâce auprès de la Cimade, où l'on souligne que" à leur arrivée au CRA de Toulouse, ces personnes doivent attendre pendant plusieurs jours voire plusieurs semaines avant d’être renvoyées vers l’Italie ou l’Espagne où certaines résident tout à fait régulièrement. D’autant que depuis l’entrée au gouvernement italien de M. Salvini, la réadmission de personnes étrangères est nettement plus longue et difficile à obtenir, même avec un titre de séjour valide en Italie"


Pour la Cimade "Ces personnes n’ont commis aucun délit, le plus souvent elles sont venues en Corse avec les entreprises italiennes qui les emploient. D’autres venues pour de simples visites familiales sont arrêtées dans le port ou sur la voie publique lors d’un contrôle d’identité".
La Cimade estime, enfin, que "ces procédures sont tant financièrement qu’humainement, très coûteuses. Elles sont particulièrement absurdes et inefficaces. Elles traumatisent durablement les personnes qui en sont victimes et qui sont privées de liberté.
Cette pratique est une véritable atteinte aux droits des personnes. En effet, elles sont enfermées au LRA de Bastia pendant 48 h où elles n’ont accès à aucune assistance juridique leur permettant de faire valoir leurs droits. A leur arrivée au CRA de Toulouse, la plupart du temps les délais sont expirés.
Ces pratiques s’accompagnent en outre d’autres illégalités qui constituent une grave violation des droits des personnes enfermées."

L'exemple de M. Chamani
Et la Cimade de citer le cas de M. Chamani.
"Ainsi, parce que M. Chamani* a fait appel de la décision du préfet de Haute Corse l’ayant conduit derrière des barbelés toulousains, la Cour d’appel de Bastia qui était compétente a organisé une audience à distance, par vidéo. Le juge se trouvait à Bastia avec l’avocat, alors que M. Chamani était dans une pièce du centre de rétention de Toulouse normalement réservée aux entretiens pour les demandeurs d’asile. Une pratique totalement illégale, toute audience devant se tenir dans une salle de justice et accessible au public.
Cette pratique avait déjà été dénoncée en 2018, pour les mêmes raisons (cf https://www.lacimade.org/presse/justice-hors-la-loi-une-audience-illegale-au-sein-du-centre-de-retention-de-toulouse/?fbclid=IwAR1zcvYSGqhI_GgLiRHdPPmQjBRvCv0i04J68g3Op-S-4BlsX_mWFmXsLac).
La Cimade demande la fin de ces pratiques illégales et absurdes, et la mise en liberté immédiate de ces personnes.


* Le nom de famille a été modifié

--
La Cimade (à l'origine acronyme de Comité inter-mouvements auprès des évacués) [1], [a] est une association loi de 1901 de solidarité active et de soutien politique aux migrants, aux réfugiés et aux déplacés, aux demandeurs d'asile et aux étrangers en situation irrégulière.



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Curbara et Santa-Reparata-di-Balagna rouvrent leurs écoles

Le 05 Juin 2020

Les écoles du RPI (Regroupement Pédagogique Intercommunal) de Curbara Santa-Reparata-di-Balagna ont rouvert les portes des écoles ce jeudi 4 juin. Environ une vingtaine d’élèves ont répondu présents à ce retour en classe.

Radio Calvi Don du sang : deux collectes à Calvi pour reconstituer les stocks

Le 05 Juin 2020

Face à l'urgence, dans le cadre d'une campagne nationale qui se déroulera du 8 juin au 11 juillet, l'Association des Donneurs de Sang Calvi-Balagne organise deux collectes exceptionnelles les mercredi 10 et jeudi 11 juin au Complexe Sportif Calvi-Balagne

Radio Calvi SC Bastia en National : «avancer avec prudence, ne pas faire n’importe quoi »

Le 05 Juin 2020

On ne pourra pas reprocher aux dirigeants du SC Bastia de ne pas communiquer. Pas moins de 4 conférences de presse en moins d’un mois. On ne s’en plaindra pas d’autant que les explications fournies à chacune d’elles sont claires, précises, lisibles.

Radio Calvi Haute-Corse : épisode de vent fort annoncé. Emploi du feu interdit.

Le 05 Juin 2020

Les services de Météo France prévoient une dégradation des conditions météorologiques pour un épisode de vent fort sur le département pouvant générer un risque important d’incendie. L’usage du feu est, dans ces conditions, interdit dans tout le département de Haute-Corse du vendredi 5 juin au samedi 6 juin inclus.

Radio Calvi Coronavirus : les quatre scénarios probables du Conseil Scientifique

Le 05 Juin 2020

"Deux semaines après la sortie du confinement, il est encore un peu tôt pour avoir une vision stabilisée sur l’évolution de la situation sanitaire mais on peut considérer que le niveau de circulation du virus est limité avec une situation contrôlée" écrit le Conseil scientifique.
"Le rôle du Conseil scientifique est de prévoir et d’anticiper les différents scénarios possibles et d’anticiper l’évolution de l’épidémie dans les semaines et mois à venir.
Dans l'avis diffusé ce jeudi, le Conseil scientifique affirme "qu’un nouveau confinement généralisé n’est pas souhaitable ni probablement acceptable considérant les enjeux sanitaires, sociaux et économiques. Il est donc essentiel de tout faire pour éviter une telle situation d’échec.
Pour préparer, la France à la suite de l’épidémie et en diminuer les conséquences, le Conseil scientifique a établi 4 scénarios probables prenant en compte la situation actuelle et les connaissances acquises depuis le début de l’épidémie : une épidémie sous contrôle, un ou des clusters critiques signes d'une reprise locale de l'épidémie, une reprise diffuse et à bas bruit de l'épidémie et une épidémie qui atteint un stade critique.
Ces scénarios permettent d’établir et de proposer des mesures à prendre dans chacune de ces situations. Les mesures doivent être élaborées dès maintenant pour anticiper et être opérationnelles lorsque cela sera nécessaire.
Les conclusions du Conseil Scientifique.

Radio Calvi
Autres actualités :