Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Bastia : Le succès ne se dément pas pour Praticalingua
1 photo disponible

Bastia : Le succès ne se dément pas pour Praticalingua


Calvi

Par

Le 18 Juin 2018


Essentiellement parce que la demande pour une meilleure maîtrise et une meilleure la langue corse ne se dément pas.
Mais aussi et surtout parce que à Praticalingua l'investissement de tous est total : des De Zerbi (Georges, le président de l'Associu, et Lisandru, le fils) aux animateurs qui s'emploient au quotidien dans les dizaines d'ateliers créés en l'espace de quelques mois, tout le monde a tiré et tire dans même sens.
L'aide de partenaires privés, des collectivités (Mairie de Bastia, Conseil départemental et Collectivité de Corse) conjuguées aux adhésions des adhérents ont permis à Praticalingua où l'on'apprend et pratique la langue corse en immersion, d'obtenir l'adhésion d'un large public.


A la Maison des Associations de la rue Sant'Angelo où l'Associu a son siège, et où le but est d’offrir un espace d’apprentissage et de pratique de la langue Corse - peu importe le niveau de langue, les débutants apprennent les rudiments et ceux qui savent déjà parler suivent un autre apprentissage tout en pratiquant la langue - le pari a, en effet, été réussi.
On a pu le mesurer à l'heure où Lisandru De Zerbi a aligné les chiffres du bilan : un emploi d'administration et d'animation créé, 250 adhérents, 19 heures de formation par semaine, un service de formation professionnelle, 12 formateurs ( 5 enseignants certifiés LCC, 3 professeures des écoles bilingues, 4 intervenants diplômés LCC, 50 adhérents inscrits au certficatu di lingua corsa, une publication annuelle du travail des adhérents, spectacle annuel de restitution du travail des adhérents - ce fut encore le cas ce dimanche sous la direction de Henri Olmeta - convention de projet de signature avec Canopé Corse etc.
Mais pour la rentrée 2018 Praticalingua veut aller plus loin encore.
L'offre de formation va, en effet, passer de 12 à 37 ateliers, une nouvelle dimension qui pour l'Associu repose sur cinq critères : se former à la langue corse, se former en langue corse, créer en langue corse, langue corse professionnelle, formation pour les enfants.
Mais grandir implique la création d'un deuxième emploI. "C'est une priorité absolue" a souligné Lisandru De Zerbi qui a également insisté sur l'action de Praticalingua, une qui rejaillit sur le tissu sociétal et l'activité économique de la Ville et de la Région.
Progression du nombre des formateurs et des ateliers, production de documents pouvant servir à la pédagogie en langue corse dans le système éducatif national, aide au passage de l'habilitation à l'enseignement bilingue, aide aux commerçants, artisans et artistes à travers la confection de films promotionnels, publication annuelle et spectacle de restitution mettant en valeur les progrès des adhérents : l'ambition de Praticalingua est forte.
Elle se double d'un travail quasi permanent au quotidien et, ainsi que nous l'avons dit, de l'investissement total de tous.
Mais sans moyens financiers et matériels …
Sauf que "la réussite du site de Bastia préfigure, nous l'espérons, l'essor d'un modèle d'apprentissage et pratique du corse en immersion à l'échelon régional" a souligné, confiant, Lisandru De Zerbi.
"C'est un projet que nous nous devons collectivement de mener à bien" a t-il conclu fort de la conviction et de l'investissement qui l'animent depuis le début de cette belle aventure..



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Feu d'appartement à Bastia

Le 22 Février 2019

Dans la soirée de jeudi, vers 19h30, un incendie s'est déclaré dans un appartement situé dans un bâtiment de la cité aurore à Bastia. Les pompiers ont rapidement maîtrisé le sinistre. Les dégâts sont peu importants. Le temps de l'intervention, par mesure de sécurité, les occupants de l'immeuble ont été invités à quitter les lieux mais ont pu rapidement regagner leur domicile.

Radio Calvi Pour ou contre le changement d'heure ? Donnez votre avis avant le 3 mars

Le 22 Février 2019

Deux fois par an, le même débat revient sur la table et des pétitions circulent pour demander la fin du changement d'heure. La Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale a donc décidé de lancer une grande consultation sur la fin du changement d’heure. Ce sont d’ores et déjà plus de 93 000 personnes qui ont répondu à cette consultation en ligne. Vous pouvez vous exprimer exprime d’ici le 3 mars.

Radio Calvi Le radon tue 43 personnes par an en Corse

Le 22 Février 2019

Deuxième cause de cancer du poumon derrière le tabac, le radon, un gaz radioactif, est naturellement présent en Corse qui est la première région de France en matière de décès par cancer du poumon. Cest pour cette raison que l’Agence régionale de la Santés a décidé de lancer une campagne de sensibilisation sur les sur les risques liés au radon et plus particulièrement à l’association tabac+ radon.

Radio Calvi Conflit à la Méridionale : Le devoir de réserve et de silence de l’Exécutif corse

Le 22 Février 2019

L’attribution de la future Délégation de service public maritime (DSP) entre la Corse et le continent fait des vagues du côté d’un des délégataires traditionnels, La Méridionale, évincé des lignes d’Ajaccio et de Propriano. Les syndicats des personnels ont déposé un préavis de grève illimitée à partir de lundi. Ils demandent des comptes à leur compagnie, mais aussi l’intervention de l’Exécutif de la Collectivité de Corse. A l’ouverture de la session de l’Assemblée de Corse, jeudi matin, le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, a expliqué qu’il était tenu par la loi de se taire, sous peine de mettre en péril la procédure en cours. Et recommandé la prudence aux élus.

Radio Calvi CDC : Polémique sur les orientations budgétaires et les investissements

Le 22 Février 2019

Le débat sur les orientations budgétaires pour 2019, qui s’est tenu jeudi après-midi à l’Assemblée de Corse, a été l’occasion, pour l’Exécutif territorial de faire le point sur les équilibres budgétaires, de se féliciter de l’assainissement des finances de la nouvelle collectivité (CdC) et de réaffirmer ses grandes orientations politiques, notamment en matière de lutte contre la précarité. Avec deux points d’inquiétudes laissées en héritage : le coût des emprunts toxiques et des contentieux en cours avec la Corsica Ferries. L’opposition est montée au créneau sur les investissements, les routes, l’énergie et les déchets, dénonçant l’absence de réponses et des investissements au point mort.

Radio Calvi
Autres actualités :