Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Bastia : Le succès ne se dément pas pour Praticalingua
1 photo disponible

Bastia : Le succès ne se dément pas pour Praticalingua


Calvi

Par

Le 18 Juin 2018


Essentiellement parce que la demande pour une meilleure maîtrise et une meilleure la langue corse ne se dément pas.
Mais aussi et surtout parce que à Praticalingua l'investissement de tous est total : des De Zerbi (Georges, le président de l'Associu, et Lisandru, le fils) aux animateurs qui s'emploient au quotidien dans les dizaines d'ateliers créés en l'espace de quelques mois, tout le monde a tiré et tire dans même sens.
L'aide de partenaires privés, des collectivités (Mairie de Bastia, Conseil départemental et Collectivité de Corse) conjuguées aux adhésions des adhérents ont permis à Praticalingua où l'on'apprend et pratique la langue corse en immersion, d'obtenir l'adhésion d'un large public.


A la Maison des Associations de la rue Sant'Angelo où l'Associu a son siège, et où le but est d’offrir un espace d’apprentissage et de pratique de la langue Corse - peu importe le niveau de langue, les débutants apprennent les rudiments et ceux qui savent déjà parler suivent un autre apprentissage tout en pratiquant la langue - le pari a, en effet, été réussi.
On a pu le mesurer à l'heure où Lisandru De Zerbi a aligné les chiffres du bilan : un emploi d'administration et d'animation créé, 250 adhérents, 19 heures de formation par semaine, un service de formation professionnelle, 12 formateurs ( 5 enseignants certifiés LCC, 3 professeures des écoles bilingues, 4 intervenants diplômés LCC, 50 adhérents inscrits au certficatu di lingua corsa, une publication annuelle du travail des adhérents, spectacle annuel de restitution du travail des adhérents - ce fut encore le cas ce dimanche sous la direction de Henri Olmeta - convention de projet de signature avec Canopé Corse etc.
Mais pour la rentrée 2018 Praticalingua veut aller plus loin encore.
L'offre de formation va, en effet, passer de 12 à 37 ateliers, une nouvelle dimension qui pour l'Associu repose sur cinq critères : se former à la langue corse, se former en langue corse, créer en langue corse, langue corse professionnelle, formation pour les enfants.
Mais grandir implique la création d'un deuxième emploI. "C'est une priorité absolue" a souligné Lisandru De Zerbi qui a également insisté sur l'action de Praticalingua, une qui rejaillit sur le tissu sociétal et l'activité économique de la Ville et de la Région.
Progression du nombre des formateurs et des ateliers, production de documents pouvant servir à la pédagogie en langue corse dans le système éducatif national, aide au passage de l'habilitation à l'enseignement bilingue, aide aux commerçants, artisans et artistes à travers la confection de films promotionnels, publication annuelle et spectacle de restitution mettant en valeur les progrès des adhérents : l'ambition de Praticalingua est forte.
Elle se double d'un travail quasi permanent au quotidien et, ainsi que nous l'avons dit, de l'investissement total de tous.
Mais sans moyens financiers et matériels …
Sauf que "la réussite du site de Bastia préfigure, nous l'espérons, l'essor d'un modèle d'apprentissage et pratique du corse en immersion à l'échelon régional" a souligné, confiant, Lisandru De Zerbi.
"C'est un projet que nous nous devons collectivement de mener à bien" a t-il conclu fort de la conviction et de l'investissement qui l'animent depuis le début de cette belle aventure..



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Inauguration ce jeudi de la patinoire de L'Ile-Rousse

Le 06 Décembre 2018

C'est ce jeudi 6 décembre à 19 heures que sera inaugurée à L'Ile-Rousse la première patinoire et son village de Noël, en présence de plusieurs personnalités du monde dub spectacle et spécialistes de glisse

Radio Calvi Noël avant l’heure pour les enfants du service de Pédiatrie de l’Hôpital d’Ajaccio

Le 06 Décembre 2018


À l’initiative de Naïma Nouri, épouse de l’attaquant de l’ACA, et en partenariat avec toutes les composantes du club, une quinzaine d’enfants du service de Pédiatrie de l’Hôpital de la Miséricorde ont passé, ce mercredi après-midi, un moment chaleureux autour de la magie de Noël. Avec un goûter et une remise de cadeaux…
 

Radio Calvi Ajaccio : Un nouveau look pour la boutique Orange

Le 06 Décembre 2018

Orange a ainsi redonné un look à sa boutique du cœur de ville. Mercredi en fin de matinée, à l’occasion de l’inauguration, André Martin, directeur régional d’Orange Corse a accueilli la préfète de région Josiane Chevalier dans le nouveau Smart Store du cours Napoléon, en présence de Jean-Christophe Angelini, président de l’ADEC, Marie-Antoinette Santoni-Brunelli, vice-présidente de la CAPA et Pierre Pugliesi, adjoint au maire

Radio Calvi Nanette Maupertuis : « La coopération transfrontalière maritime doit rester aux mains des régions »

Le 06 Décembre 2018

La coopération territoriale européenne, notamment le fameux programme Interreg Marittimo dont bénéficie la Corse, pourrait être remise en cause, sous sa forme actuelle, par le projet de budget post-2020 de l'Union européenne (UE). La défense de ce dossier majeur, qui pèse près de 9,6 milliards €, est un enjeu essentiel pour les régions d’Europe qui y sont très attachées. Lors de la session plénière du Comité européen des régions (COR) qui se tient ces 5 et 6 décembre à Bruxelles et qui a adopté une série d’avis sur la politique de cohésion, la représentante de la Collectivité de Corse (CDC), Nanette Maupertuis, conseillère exécutive en charge des affaires européennes, présidente de l'Agence du tourisme et membre du COR, a présenté un avis sur le futur de cette coopération transfrontalière. Un avis adopté à une très large majorité (342 pour sur 350 votants). Elle explique, à Corse Net Infos, les enjeux et les inquiétudes qui pèsent sur ces programmes et dévoile les solutions qu’elle propose.

Radio Calvi Arnaud Girard avait disparu le 8 octobre : Un homme a avoué le meurtre

Le 06 Décembre 2018

Mercredi matin, un corps a été découvert sur la route de Figari. Est-ce celui d’Arnaud Girard, 35 ans, qui n'avait plus donné signe de vie depuis le 8 octobre dernier ? Il pourrait en effet s’agir de celui du disparu de Sartène mais le cadavre n'a pas été identifié. Cela dit, un homme de 45 ans a été placé en garde à vue mardi soir à Sartène et avoué le crime. Il s'agit d'une connaissance de la victime

Radio Calvi
Autres actualités :