Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Hôtellerie durable et relance du solaire thermique en Corse
1 photo disponible

Hôtellerie durable et relance du solaire thermique en Corse


Calvi

Par

Le 12 Avril 2018


Pour les responsables nationaux de l’ADEME, venus en début de semaine à Ajaccio, deux temps forts, outre l’opération de broyage des déchets verts sur la commune d’Afa, ont marqué une visite pour le moins fructueuse. Si Arnaud Leroy, nouvellement élu président était finalement absent, la délégation nationale était tout de même au rendez-vous d’enjeux environnementaux importants pour l’avenir de l’île dans ce domaine.

L’hôtel Stella di Mare engagé dans le projet « Rispettu »
Ainsi, tout a commencé, ce lundi, à l’hôtel Stella di Mare route des Sanguinaires, pour un petit déjeuner « éco-conçu ». Cet établissement est, en effet, engagé dans le programme « Rispettu » initié par l’UMIH Corse (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de la Région Corse). Lancé sur les établissements hôteliers, ce projet, qui implique 21 hôtels, se base sur la méthodologie de l’écoconception, et de l’affichage environnemental.
Ses objectifs sont clairs : emmener, à terme, la grande majorité des hôteliers corses vers une gestion environnementale performante, limitant les consommations, les émissions dans l’environnement, les déchets mais également les coûts d’exploitation des établissements tout en valorisant et communiquant auprès du grand public leur engagement.

A cette occasion, l’ADEME a officialisé le lancement d’un appel à projets avec l’OEC sur l’économie circulaire.

« Cet appel à projets conduit en partenariat avec la DREAL et la DRAAF rappellent les responsables de l’ADEME, vise à accompagner les acteurs économiques corses sur tous les axes de l’économie circulaire. Il permet ainsi de réduire les consommations de ressources et les impacts environnementaux et également d’envisager de nouvelles approches économiques. »

Lancement de l’appel à projets solaire thermique collectif
Deuxième temps fort, la mobilisation sur les énergies renouvelables en confortant le solaire thermique. A cet effet, la délégation de l’ADEME a rencontré, à l’hôtel Les Mouettes, les partenaires régionaux, notamment Jean Biancucci, président de l’agence de l’urbanisme pour le lancement de l’appel à projets solaire thermique collectif.

En 2017, 1 377 m2 de capteurs solaires ont ainsi pu être soutenus, ce qui représente en 1 an à12 % de la surface totale installée depuis 30 ans chez les professionnels en Corse.

En 2018, les 2 partenaires poursuivent ce plan de relance avec :
- Le renouvellement d’un AAP ciblé, en lien avec l’Agence du Tourisme de la Corse, la formation des installateurs insulaires sur le nouveau plateau de formation Qualisol Collectif, hébergée au sein de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Corse du Sud, la poursuite de l’animation de la filière : prospects de l’animateur à concrétiser, communication renforcée, maîtrise des coûts (charte, CSPE, chèque énergie), prise en compte des émissions réelles de CO2 dans le kWhélec insulaire dans le projet de réglementation en 2020...

Enfin, conduits par Joëlle Colosio, la délégation de l’ADEME a conclu dans l’après-midi, sa visite par l’opération « Stop au brulage des déchets verts » dont elle est partenaire…
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Feu d'appartement à Bastia

Le 22 Février 2019

Dans la soirée de jeudi, vers 19h30, un incendie s'est déclaré dans un appartement situé dans un bâtiment de la cité aurore à Bastia. Les pompiers ont rapidement maîtrisé le sinistre. Les dégâts sont peu importants. Le temps de l'intervention, par mesure de sécurité, les occupants de l'immeuble ont été invités à quitter les lieux mais ont pu rapidement regagner leur domicile.

Radio Calvi Pour ou contre le changement d'heure ? Donnez votre avis avant le 3 mars

Le 22 Février 2019

Deux fois par an, le même débat revient sur la table et des pétitions circulent pour demander la fin du changement d'heure. La Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale a donc décidé de lancer une grande consultation sur la fin du changement d’heure. Ce sont d’ores et déjà plus de 93 000 personnes qui ont répondu à cette consultation en ligne. Vous pouvez vous exprimer exprime d’ici le 3 mars.

Radio Calvi Le radon tue 43 personnes par an en Corse

Le 22 Février 2019

Deuxième cause de cancer du poumon derrière le tabac, le radon, un gaz radioactif, est naturellement présent en Corse qui est la première région de France en matière de décès par cancer du poumon. Cest pour cette raison que l’Agence régionale de la Santés a décidé de lancer une campagne de sensibilisation sur les sur les risques liés au radon et plus particulièrement à l’association tabac+ radon.

Radio Calvi Conflit à la Méridionale : Le devoir de réserve et de silence de l’Exécutif corse

Le 22 Février 2019

L’attribution de la future Délégation de service public maritime (DSP) entre la Corse et le continent fait des vagues du côté d’un des délégataires traditionnels, La Méridionale, évincé des lignes d’Ajaccio et de Propriano. Les syndicats des personnels ont déposé un préavis de grève illimitée à partir de lundi. Ils demandent des comptes à leur compagnie, mais aussi l’intervention de l’Exécutif de la Collectivité de Corse. A l’ouverture de la session de l’Assemblée de Corse, jeudi matin, le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, a expliqué qu’il était tenu par la loi de se taire, sous peine de mettre en péril la procédure en cours. Et recommandé la prudence aux élus.

Radio Calvi CDC : Polémique sur les orientations budgétaires et les investissements

Le 22 Février 2019

Le débat sur les orientations budgétaires pour 2019, qui s’est tenu jeudi après-midi à l’Assemblée de Corse, a été l’occasion, pour l’Exécutif territorial de faire le point sur les équilibres budgétaires, de se féliciter de l’assainissement des finances de la nouvelle collectivité (CdC) et de réaffirmer ses grandes orientations politiques, notamment en matière de lutte contre la précarité. Avec deux points d’inquiétudes laissées en héritage : le coût des emprunts toxiques et des contentieux en cours avec la Corsica Ferries. L’opposition est montée au créneau sur les investissements, les routes, l’énergie et les déchets, dénonçant l’absence de réponses et des investissements au point mort.

Radio Calvi
Autres actualités :