Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Hôtellerie durable et relance du solaire thermique en Corse
1 photo disponible

Hôtellerie durable et relance du solaire thermique en Corse


Calvi

Par

Le 12 Avril 2018


Pour les responsables nationaux de l’ADEME, venus en début de semaine à Ajaccio, deux temps forts, outre l’opération de broyage des déchets verts sur la commune d’Afa, ont marqué une visite pour le moins fructueuse. Si Arnaud Leroy, nouvellement élu président était finalement absent, la délégation nationale était tout de même au rendez-vous d’enjeux environnementaux importants pour l’avenir de l’île dans ce domaine.

L’hôtel Stella di Mare engagé dans le projet « Rispettu »
Ainsi, tout a commencé, ce lundi, à l’hôtel Stella di Mare route des Sanguinaires, pour un petit déjeuner « éco-conçu ». Cet établissement est, en effet, engagé dans le programme « Rispettu » initié par l’UMIH Corse (Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie de la Région Corse). Lancé sur les établissements hôteliers, ce projet, qui implique 21 hôtels, se base sur la méthodologie de l’écoconception, et de l’affichage environnemental.
Ses objectifs sont clairs : emmener, à terme, la grande majorité des hôteliers corses vers une gestion environnementale performante, limitant les consommations, les émissions dans l’environnement, les déchets mais également les coûts d’exploitation des établissements tout en valorisant et communiquant auprès du grand public leur engagement.

A cette occasion, l’ADEME a officialisé le lancement d’un appel à projets avec l’OEC sur l’économie circulaire.

« Cet appel à projets conduit en partenariat avec la DREAL et la DRAAF rappellent les responsables de l’ADEME, vise à accompagner les acteurs économiques corses sur tous les axes de l’économie circulaire. Il permet ainsi de réduire les consommations de ressources et les impacts environnementaux et également d’envisager de nouvelles approches économiques. »

Lancement de l’appel à projets solaire thermique collectif
Deuxième temps fort, la mobilisation sur les énergies renouvelables en confortant le solaire thermique. A cet effet, la délégation de l’ADEME a rencontré, à l’hôtel Les Mouettes, les partenaires régionaux, notamment Jean Biancucci, président de l’agence de l’urbanisme pour le lancement de l’appel à projets solaire thermique collectif.

En 2017, 1 377 m2 de capteurs solaires ont ainsi pu être soutenus, ce qui représente en 1 an à12 % de la surface totale installée depuis 30 ans chez les professionnels en Corse.

En 2018, les 2 partenaires poursuivent ce plan de relance avec :
- Le renouvellement d’un AAP ciblé, en lien avec l’Agence du Tourisme de la Corse, la formation des installateurs insulaires sur le nouveau plateau de formation Qualisol Collectif, hébergée au sein de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat de Corse du Sud, la poursuite de l’animation de la filière : prospects de l’animateur à concrétiser, communication renforcée, maîtrise des coûts (charte, CSPE, chèque énergie), prise en compte des émissions réelles de CO2 dans le kWhélec insulaire dans le projet de réglementation en 2020...

Enfin, conduits par Joëlle Colosio, la délégation de l’ADEME a conclu dans l’après-midi, sa visite par l’opération « Stop au brulage des déchets verts » dont elle est partenaire…
 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
U successu di a Festa di a Lingua in Calvi : una raprisentazione supplementaria

Le 19 Octobre 2018

Mentre 3 ghjorni u Svegliu Calvese hà urganizatu " A Festa di a Lingua. Per via à u so successu, A Festa di a Lingua si stende fin'à sta sera, cù una prisentazione di "A Dumanda", à 7ore di sera à a Pulveria.

Radio Calvi Poste de Bastia : La poudre n'était pas toxique. Réouverture dès ce vendredi

Le 19 Octobre 2018

Ainsi que nous l'avons relaté une enveloppe contenant de la poudre blanche a été découverte ce jeudi matin à La Poste Centrale de Bastia . Immédiatement les agents ont enclenché la procédure de sécurité prévue dans ce cas de figure. Les analyses de l’enveloppe suspecte ont révélé en fin d'après-midi que cette poudre blanche n’était pas toxique.

Radio Calvi Europe - CRPM : Gilles Simeoni engage à Madère le combat pour la prise en compte de l’insularité

Le 19 Octobre 2018

Lors de l’Assemblée générale de la Conférence des régions périphériques et maritimes (CRPM) qui s’est tenue à Funchal sur l'île de Madère au Portugal, le président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse et président de la Commission des îles, Gilles Simeoni, a insisté sur la nécessité de maintenir et renforcer la dimension insulaire dans le cadre de la prochaine programmation budgétaire européenne 2020-2027. Et réaffirmé sa volonté d’agir en ce sens auprès de la CPRM, de l’Union européenne et des Etats membres. Il s’est également entretenu avec les représentants des gouvernements de Madère, des Açores, de Sicile, des Canaries et des îles ioniennes. Des échanges bilatéraux jugés particulièrement fructueux.

Radio Calvi Yannick Castelli : « L’alerte donnée par la population de Castagniccia a permis de sauver des vies »

Le 19 Octobre 2018

Touchée de manière récurrente par les inondations, la commune de Penta-di-Casinca, principalement sa façade littorale et les zones riveraines du Fium’Alto a, encore une fois, été frappée de plein fouet par une lame de fond descendant de l’amont de la rivière. Des maisons inondées, des personnes évacuées et relogées et des dégâts matériels. Le maire, Yannick Castelli, explique, à Corse Net Infos, que l’alerte donnée par la population de Casinca a permis d’activer le plan communal de sauvegarde avec une heure d’avance et peut-être de sauver des vies.

Radio Calvi Inondations à Folelli : Le Préfet confirme les procédures de démolition des maisons

Le 19 Octobre 2018

L’épisode orageux de mardi, qui s’est abattu sur la Haute-Corse, a fait sortir le Fium’Alto de son lit et provoqué, comme c’est désormais devenu habituel, des inondations dans les lotissements des Marines de San Pellegrino et des Marines du Fium’Alto situées sur le littoral de la commune de Penta-di-Casinca. L’eau et la boue sont montées très vite dans les maisons, des personnes ont été évacuées et les routes d’accès, coupées. Deux jours après, les pompiers et le personnel municipal sont toujours à pied d’œuvre pour aider les sinistrés. Le Préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, est venu sur place, jeudi matin, pour rencontrer le maire, Yannick Castelli, et mesurer l’étendue des dégâts. Il confirme, à Corse Net Infos, l’application des mesures d’urgence du Fonds Barnier, notamment, des démolitions en zone dangereuse, et des mesures de prévention à long terme.

Radio Calvi
Autres actualités :