Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Deux jeunes Corses deviennent les plus jeunes médaillés dans l’histoire du bénévolat de sécurité civile
1 photo disponible

Deux jeunes Corses deviennent les plus jeunes médaillés dans l’histoire du bénévolat de sécurité civile


Calvi

Par

Le 10 Avril 2018


Ils deviennent les plus jeunes médaillés dans l’histoire du bénévolat de sécurité civile. Cette distinction leur a été remise à titre exceptionnel par le comité d’attribution national de l’ANPDSB, au vu de l’âge des récipiendaires au moment de leur engagement et de leurs états de service éloquents. Cette récompense vient s’ajouter au témoignage de satisfaction obtenu en 2015 par les intéressés au titre de leur participation active à la campagne feux de forêts 2015. Fait rarissime Jean Anfriani 15 ans et demi et Vincent Antoniotti 16 ans, se sont alors distingués par un comportement en tout point exemplaire au sein de la réserve communale de Corbara, assurant leurs gardes avec sérieux et assiduité.


A la dure école du bénévolat de sécurité civile
Comme l’explique Jean-Pierre Mazzi, président de l’association départementale des comités feux de forêts et réserves communales de sécurité civile de Haute-Corse (Adccff 2B) : « Jean Anfriani et Vincent Antoniotti sont venus volontairement frapper à notre porte dans l’attente d’intégrer à l’âge de 18 ans, le corps des sapeurs-pompiers volontaires de Haute-Corse où ils ont été finalement admis puisqu’ils ont rejoint le centre de secours de L’Ile-Rousse. Tous deux m’ont impressionné dès le premier entretien de recrutement par leur bonne éducation, leur motivation et leur volontarisme ». Puis l’intéressé de poursuivre : « Alors qu’ils auraient pu profiter pleinement des loisirs estivaux, des sorties entre copains propres à leur âge, tous deux ont mis un point d’honneur à s’engager gratuitement à nos côtés pour participer à la défense des forêts et des populations contre l’incendie, obtenant par leur obstination, l’indispensable dérogation. C’est dire combien cette démarche nous a surpris sachant la crise des vocations qui gagne notre société et les centres d’intérêts actuels des nouvelles générations ».
C’est donc une décoration spécifique obtenue sur dossier, destinée à reconnaitre le mérite des hommes et femmes de bonne volonté qui devrait prochainement être accrochée sur les poitrines de ces deux jeunes balanins, porteurs de belles valeurs humaines et morales. Eux qui ont assurément le triomphe modeste, à l’image de leurs tempéraments réservés et qui sont les premiers surpris par cette reconnaissance et l’intérêt qu’on leur manifeste. A noter que cette distinction dont l’origine remonte à 1930 anciennement nommée Mérite Civique, puis Etoile Civique a été rebaptisée pour devenir l’actuelle médaille d’honneur des services bénévoles.


Un exemple vertueux pour la jeunesse Corse
Au-delà de l’aspect purement formel, cette remise de médailles vient également envoyer un signal symbolique fort à la jeunesse de l’île, trop souvent et injustement décriée.
Jean Anfriani et Vincent Antoniotti ne sont pas des cas isolés, ils sont la preuve vivante et agissante, d’une génération encre capable de s’investir gratuitement dans des actions d’intérêt général, à condition qu’on lui prête une oreille attentive et qu’on soit là pour l’épauler, lui montrer l’exemple.
C’est tout là, l’enjeu de la Corse, donner à sa jeunesse, les moyens de résister aux tentations addictives qui détruisent son potentiel humain et de construire son avenir dans la sérénité.
En attendant, il convient de saluer comme ils le méritent Jean Anfriani qui après la réussite de ses tests, devrait intégrer l’UIISC 5 de Corte et Vincent Antoniotti, qui poursuit avec une réelle ambition, un bac professionnel électrotechnique à Bastia. Une chose est certaine, tous deux ont bien l’intention d’honorer leur contrat signé avec le service d’incendie et de secours de la Haute-Corse (SIS 2B), qui les a accueillis et formés. Comme ils l’expliquent : « il n’est pas question pour nous de quitter nos engagements de sapeurs-pompiers volontaires, c’est ce pourquoi nous nous sommes battus jusqu’à présent et dont nous sommes fiers ».
Voilà qui en dit long sur cette belle mentalité qui les anime et qui valait bien une petite récompense.
CNI s’associe à cet hommage, félicite Jean Anfriani et Vincent Antoniotti, et complimente leurs parents respectifs qui à Corbara et Monticello, doivent être bien fiers d’eux !

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Pétanque : « A Bucciata Bastiaccia » pointe le bout du … cochonnet !

Le 21 Août 2018

Belle effervescence ce lundi matin sur la place St Nicolas avec le ballet incessant des camions-bennes de « La Routière » y déversant des tonnes (40) de gravier. Sous la houlette de Jean-Charles Lamperti, toute l’équipe de la « Boule du Prado » était sur le pont pour installer les 96 terrains de boules de 4 m X 14 m. 32 autres terrains dressés au siège de la Boule du Prado à Lupino serviront aussi lors des éliminatoires. Il faut dire que mercredi débute la 4ème édition de « A Bucciata Bastiaccia » (du 22 au 26 août) . Un grand concours de boules qui, depuis sa création en 2015 par les frères Lamperti, rassemble près de 2 500 boulistes et plus de 35 000 spectateurs.

Radio Calvi Girolata - Réponse de François Alfonsi : « J’accepte des propositions, à condition qu’elles soient concrètes ! »

Le 21 Août 2018

Corse Net Infos a publié, le 18 août, un « droit de réponse » à un article consacré à la venue sur le site de Girolata de la présidente de l’Agence du tourisme, Nanette Maupertuis. Ce « droit de réponse » émane d’une association tout récemment créée à Osani et destinée à soutenir une opposition municipale déclarée il y a deux ans. François Alfonsi, maire d’Osani, a tenu à répondre aux accusations dont il fait l'objet. Corse Net Infos a décidé de publier sa réponse pour clore la polémique.

Radio Calvi Le dossier du « fond de baie » d’Ajaccio : Loin d’un long fleuve tranquille !

Le 21 Août 2018

Voilà des années qu’on parle de ce satané dossier dont le moins que l’on puisse dire, est qu’il s’avère récurrent. Il ressort de temps à autre des tiroirs politiques, mais on ne sait toujours pas s’il sera mené à bout. Des avancées ont été constatées, des idées avancées, des travaux ont été entrepris. On pouvait entendre à l’époque : « Ajaccio va changer de look. Le grand projet, c’est l’aménagement du fond de baie ». En clair, celui qui va apporter le renouveau. L’enjeu de ces grands travaux ? Redessiner le visage de la cité impériale pour générer un fonctionnement plus harmonieux et plus respectueux des activités urbaines et portuaires, mais pas seulement. Qu’en est-il aujourd’hui, plus d’une décennie après ?

Radio Calvi Déchets : Le centre de stockage de Prunelli reste bloqué, les négociations s’ouvrent…

Le 21 Août 2018

Lundi matin, comme annoncé, le Centre d’enfouissement des déchets de Prunelli-di-Fium’Orbu est partiellement bloqué, fermé à toutes les ordures ne provenant pas des territoires de la Communauté de communes de Fium’Orbu Castellu. En début d’après-midi, les élus communautaires ont rencontré l’Exécutif territorial, les représentants du Syvadec et de l’Etat, pour ouvrir des négociations. Un face-à-face de près de 4 heures qui a permis de poser des demandes de part et d’autre et de dégager une volonté commune de ne pas entraver la réalisation du plan triennal de réduction des déchets. Nouvelle réunion prévue mardi après-midi. En attendant, c’est le statu quo.

Radio Calvi Coupures d'eau à Munticellu : L’OEHC décline toute responsabilité

Le 20 Août 2018

Faisant suite à une information parue hier sur CNI, relative aux difficultés d’alimentation en eau potable de la commune de Munticellu, l’OEHC, cité dans l’article, décline toute responsabilité. Aussi, par ce communiqué, l’office tient à apporter des précisions importantes permettant de lever toute ambiguïté et de rétablir la réalité de la situation.

Radio Calvi
Autres actualités :