Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

Deux jeunes Corses deviennent les plus jeunes médaillés dans l’histoire du bénévolat de sécurité civile
1 photo disponible

Deux jeunes Corses deviennent les plus jeunes médaillés dans l’histoire du bénévolat de sécurité civile


Calvi

Par

Le 10 Avril 2018


Ils deviennent les plus jeunes médaillés dans l’histoire du bénévolat de sécurité civile. Cette distinction leur a été remise à titre exceptionnel par le comité d’attribution national de l’ANPDSB, au vu de l’âge des récipiendaires au moment de leur engagement et de leurs états de service éloquents. Cette récompense vient s’ajouter au témoignage de satisfaction obtenu en 2015 par les intéressés au titre de leur participation active à la campagne feux de forêts 2015. Fait rarissime Jean Anfriani 15 ans et demi et Vincent Antoniotti 16 ans, se sont alors distingués par un comportement en tout point exemplaire au sein de la réserve communale de Corbara, assurant leurs gardes avec sérieux et assiduité.


A la dure école du bénévolat de sécurité civile
Comme l’explique Jean-Pierre Mazzi, président de l’association départementale des comités feux de forêts et réserves communales de sécurité civile de Haute-Corse (Adccff 2B) : « Jean Anfriani et Vincent Antoniotti sont venus volontairement frapper à notre porte dans l’attente d’intégrer à l’âge de 18 ans, le corps des sapeurs-pompiers volontaires de Haute-Corse où ils ont été finalement admis puisqu’ils ont rejoint le centre de secours de L’Ile-Rousse. Tous deux m’ont impressionné dès le premier entretien de recrutement par leur bonne éducation, leur motivation et leur volontarisme ». Puis l’intéressé de poursuivre : « Alors qu’ils auraient pu profiter pleinement des loisirs estivaux, des sorties entre copains propres à leur âge, tous deux ont mis un point d’honneur à s’engager gratuitement à nos côtés pour participer à la défense des forêts et des populations contre l’incendie, obtenant par leur obstination, l’indispensable dérogation. C’est dire combien cette démarche nous a surpris sachant la crise des vocations qui gagne notre société et les centres d’intérêts actuels des nouvelles générations ».
C’est donc une décoration spécifique obtenue sur dossier, destinée à reconnaitre le mérite des hommes et femmes de bonne volonté qui devrait prochainement être accrochée sur les poitrines de ces deux jeunes balanins, porteurs de belles valeurs humaines et morales. Eux qui ont assurément le triomphe modeste, à l’image de leurs tempéraments réservés et qui sont les premiers surpris par cette reconnaissance et l’intérêt qu’on leur manifeste. A noter que cette distinction dont l’origine remonte à 1930 anciennement nommée Mérite Civique, puis Etoile Civique a été rebaptisée pour devenir l’actuelle médaille d’honneur des services bénévoles.


Un exemple vertueux pour la jeunesse Corse
Au-delà de l’aspect purement formel, cette remise de médailles vient également envoyer un signal symbolique fort à la jeunesse de l’île, trop souvent et injustement décriée.
Jean Anfriani et Vincent Antoniotti ne sont pas des cas isolés, ils sont la preuve vivante et agissante, d’une génération encre capable de s’investir gratuitement dans des actions d’intérêt général, à condition qu’on lui prête une oreille attentive et qu’on soit là pour l’épauler, lui montrer l’exemple.
C’est tout là, l’enjeu de la Corse, donner à sa jeunesse, les moyens de résister aux tentations addictives qui détruisent son potentiel humain et de construire son avenir dans la sérénité.
En attendant, il convient de saluer comme ils le méritent Jean Anfriani qui après la réussite de ses tests, devrait intégrer l’UIISC 5 de Corte et Vincent Antoniotti, qui poursuit avec une réelle ambition, un bac professionnel électrotechnique à Bastia. Une chose est certaine, tous deux ont bien l’intention d’honorer leur contrat signé avec le service d’incendie et de secours de la Haute-Corse (SIS 2B), qui les a accueillis et formés. Comme ils l’expliquent : « il n’est pas question pour nous de quitter nos engagements de sapeurs-pompiers volontaires, c’est ce pourquoi nous nous sommes battus jusqu’à présent et dont nous sommes fiers ».
Voilà qui en dit long sur cette belle mentalité qui les anime et qui valait bien une petite récompense.
CNI s’associe à cet hommage, félicite Jean Anfriani et Vincent Antoniotti, et complimente leurs parents respectifs qui à Corbara et Monticello, doivent être bien fiers d’eux !

 



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
U successu di a Festa di a Lingua in Calvi : una raprisentazione supplementaria

Le 19 Octobre 2018

Mentre 3 ghjorni u Svegliu Calvese hà urganizatu " A Festa di a Lingua. Per via à u so successu, A Festa di a Lingua si stende fin'à sta sera, cù una prisentazione di "A Dumanda", à 7ore di sera à a Pulveria.

Radio Calvi Poste de Bastia : La poudre n'était pas toxique. Réouverture dès ce vendredi

Le 19 Octobre 2018

Ainsi que nous l'avons relaté une enveloppe contenant de la poudre blanche a été découverte ce jeudi matin à La Poste Centrale de Bastia . Immédiatement les agents ont enclenché la procédure de sécurité prévue dans ce cas de figure. Les analyses de l’enveloppe suspecte ont révélé en fin d'après-midi que cette poudre blanche n’était pas toxique.

Radio Calvi Europe - CRPM : Gilles Simeoni engage à Madère le combat pour la prise en compte de l’insularité

Le 19 Octobre 2018

Lors de l’Assemblée générale de la Conférence des régions périphériques et maritimes (CRPM) qui s’est tenue à Funchal sur l'île de Madère au Portugal, le président du Conseil exécutif de la Collectivité de Corse et président de la Commission des îles, Gilles Simeoni, a insisté sur la nécessité de maintenir et renforcer la dimension insulaire dans le cadre de la prochaine programmation budgétaire européenne 2020-2027. Et réaffirmé sa volonté d’agir en ce sens auprès de la CPRM, de l’Union européenne et des Etats membres. Il s’est également entretenu avec les représentants des gouvernements de Madère, des Açores, de Sicile, des Canaries et des îles ioniennes. Des échanges bilatéraux jugés particulièrement fructueux.

Radio Calvi Yannick Castelli : « L’alerte donnée par la population de Castagniccia a permis de sauver des vies »

Le 19 Octobre 2018

Touchée de manière récurrente par les inondations, la commune de Penta-di-Casinca, principalement sa façade littorale et les zones riveraines du Fium’Alto a, encore une fois, été frappée de plein fouet par une lame de fond descendant de l’amont de la rivière. Des maisons inondées, des personnes évacuées et relogées et des dégâts matériels. Le maire, Yannick Castelli, explique, à Corse Net Infos, que l’alerte donnée par la population de Casinca a permis d’activer le plan communal de sauvegarde avec une heure d’avance et peut-être de sauver des vies.

Radio Calvi Inondations à Folelli : Le Préfet confirme les procédures de démolition des maisons

Le 19 Octobre 2018

L’épisode orageux de mardi, qui s’est abattu sur la Haute-Corse, a fait sortir le Fium’Alto de son lit et provoqué, comme c’est désormais devenu habituel, des inondations dans les lotissements des Marines de San Pellegrino et des Marines du Fium’Alto situées sur le littoral de la commune de Penta-di-Casinca. L’eau et la boue sont montées très vite dans les maisons, des personnes ont été évacuées et les routes d’accès, coupées. Deux jours après, les pompiers et le personnel municipal sont toujours à pied d’œuvre pour aider les sinistrés. Le Préfet de Haute-Corse, Gérard Gavory, est venu sur place, jeudi matin, pour rencontrer le maire, Yannick Castelli, et mesurer l’étendue des dégâts. Il confirme, à Corse Net Infos, l’application des mesures d’urgence du Fonds Barnier, notamment, des démolitions en zone dangereuse, et des mesures de prévention à long terme.

Radio Calvi
Autres actualités :