Ecouter en direct

l'actualité en Balagne avec Corse net infos

"Studio Ballet" de Furiani : Rencontre avec Tiphaine Appelhans et Simon Ripert danseurs au ballet Preljocaj
1 photo disponible

"Studio Ballet" de Furiani : Rencontre avec Tiphaine Appelhans et Simon Ripert danseurs au ballet Preljocaj


Calvi

Par

Le 07 Septembre 2018


Sous le regard attentif de Sarah Schiratti directrice de l'école de danse "Studio Ballet" à Furiani, Tiphaine Appelhans donne la correction aux jeunes élèves.

Pour la deuxième année consécutive, Tiphaine Appelhans et Simon Ripert ont fait le trajet de Provence pour partager leur expérience de danseur lors d'un stage de deux jours à Bastia. C'est avec de grands sourires que les élèves ont pris en compte les conseils et remarques des deux danseurs expérimentés.

"Nous voulons transmettre notre expérience de la scène"
Au programme du stage, des ateliers scéniques ou "workshops", devenus ces derniers temps très à la mode. Simon Ripert nous explique en quoi cela consiste "Lors des stages on fait ce que l'on ne fait pas durant l'année. On peut travailler plus sur la performance que sur la technique. Les workshop, c'est l'occasion de transmettre notre expérience de la scène aux jeunes. C'est une occasion de libérer les jeunes danseuses des contraintes d'u cours classique."
Lorsqu'on leur parle de stage, les deux danseurs sont unanimes "Il est très important que les élèves s'ouvrent sur le monde, qu'ils voient comment cela se passe ailleurs... Les stages c'est fait pour ça ! Ils apprennent de nouvelles manières de danser avec des professeurs qui ont eu des expériences différentes grâce aux professeurs qu'ils ont eux-même côtoyés."

"Aujourd'hui nous voulons enseigner une danse classique modernisée"
Lors de ce stage, il y avait également des cours de danse plus traditionnels dans le but de maîtriser les bases mais sans retomber dans un classique "rigide". Tiphaine Appelhans nous confie sa vision de la danse classique actuelle " Aujourd'hui, nous avons régulièrement des petites filles qui ne veulent plus s'inscrire à la danse classique car elles disent que c'est trop difficile, contraignant, stricte... Notre défis maintenant en tant que professeurs et danseurs, c'est de moderniser la danse classique en leur apprenant la discipline de manière plus ludique. Pour cela, on leur passe de courts extraits vidéos de ballet de chorégraphe classique contemporain comme ceux de Nacho Duato, on les situe dans le temps, et on réfléchi à pourquoi ils ont été amené à danser comme ça. Comme ça, on appréhende le classique d'une nouvelle manière et on le dépoussière sans oublier ses fondements."

Au-delà de la modernisation du classique, la danse en général n'est plus ce qu'elle était au siècle dernier. Aujourd'hui les structures ont ouvert au grand public les ballets, des billets sont souvent disponibles au prix de 15 euros pour que le plus grand nombre puisse accéder à la culture.

Le couple se plait à revenir chaque année en Corse pour retrouver les élèves, ils confient d'ailleurs " Ici vous avez de très bonnes élèves... Il y a un très bon potentiel !"



Plus d'informations, cliquer ici

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !


RETOUR

Autre actualités pour Calvi :
Feu d'appartement à Bastia

Le 22 Février 2019

Dans la soirée de jeudi, vers 19h30, un incendie s'est déclaré dans un appartement situé dans un bâtiment de la cité aurore à Bastia. Les pompiers ont rapidement maîtrisé le sinistre. Les dégâts sont peu importants. Le temps de l'intervention, par mesure de sécurité, les occupants de l'immeuble ont été invités à quitter les lieux mais ont pu rapidement regagner leur domicile.

Radio Calvi Pour ou contre le changement d'heure ? Donnez votre avis avant le 3 mars

Le 22 Février 2019

Deux fois par an, le même débat revient sur la table et des pétitions circulent pour demander la fin du changement d'heure. La Commission des Affaires européennes de l’Assemblée nationale a donc décidé de lancer une grande consultation sur la fin du changement d’heure. Ce sont d’ores et déjà plus de 93 000 personnes qui ont répondu à cette consultation en ligne. Vous pouvez vous exprimer exprime d’ici le 3 mars.

Radio Calvi Le radon tue 43 personnes par an en Corse

Le 22 Février 2019

Deuxième cause de cancer du poumon derrière le tabac, le radon, un gaz radioactif, est naturellement présent en Corse qui est la première région de France en matière de décès par cancer du poumon. Cest pour cette raison que l’Agence régionale de la Santés a décidé de lancer une campagne de sensibilisation sur les sur les risques liés au radon et plus particulièrement à l’association tabac+ radon.

Radio Calvi Conflit à la Méridionale : Le devoir de réserve et de silence de l’Exécutif corse

Le 22 Février 2019

L’attribution de la future Délégation de service public maritime (DSP) entre la Corse et le continent fait des vagues du côté d’un des délégataires traditionnels, La Méridionale, évincé des lignes d’Ajaccio et de Propriano. Les syndicats des personnels ont déposé un préavis de grève illimitée à partir de lundi. Ils demandent des comptes à leur compagnie, mais aussi l’intervention de l’Exécutif de la Collectivité de Corse. A l’ouverture de la session de l’Assemblée de Corse, jeudi matin, le président de l’Exécutif, Gilles Simeoni, a expliqué qu’il était tenu par la loi de se taire, sous peine de mettre en péril la procédure en cours. Et recommandé la prudence aux élus.

Radio Calvi CDC : Polémique sur les orientations budgétaires et les investissements

Le 22 Février 2019

Le débat sur les orientations budgétaires pour 2019, qui s’est tenu jeudi après-midi à l’Assemblée de Corse, a été l’occasion, pour l’Exécutif territorial de faire le point sur les équilibres budgétaires, de se féliciter de l’assainissement des finances de la nouvelle collectivité (CdC) et de réaffirmer ses grandes orientations politiques, notamment en matière de lutte contre la précarité. Avec deux points d’inquiétudes laissées en héritage : le coût des emprunts toxiques et des contentieux en cours avec la Corsica Ferries. L’opposition est montée au créneau sur les investissements, les routes, l’énergie et les déchets, dénonçant l’absence de réponses et des investissements au point mort.

Radio Calvi
Autres actualités :